PHOTOS. A Montpellier, Perpignan et Nîmes, des rassemblements émotion ce dimanche en hommage à Samuel Paty

Des centaines de personnes se sont réunies ce dimanche dans l'Hérault, le Gard et les Pyrénées-Orientales pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie assassiné dans les Yvelines et rappeler leur attachement aux valeurs de la République. 

Dans les rues de Montpellier, Nîmes et Perpignan ce dimanche, l'heure est à la solidarité. Vendredi, un professeur d'histoire-géographie des Yvelines a été assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Cet "agissement barbare", comme l'a qualifié le Premier ministre Jean Castex, a provoqué une vive émotion, notamment dans le corps enseignant.

A Montpellier, les représentants des cultes côte à côte

Dès 14h45, les représentants des différents cultes religieux ont marché côte à côté de la gare de Montpellier à la place de la Préfecture. A défaut de pouvoir se prendre par la main, Covid-19 oblige, ils se sont tenus par les coudes. 
En haut de la rue de la Loge, des centaines de manifestants (1500 selon la police) sont venus dire leur soutien à l'école de la République et à la liberté d'expression. Une minute de silence a été respectée à 15 heures. 

A Perpignan, l'émotion présente dans le cortège

Le Quai Nicolas Sadi Carnot, qui longe la préfecture de Perpignan, était noir de monde ce dimanche à 15 heures. Des applaudissements ont retenti, suivis par une minute de silence et la Marseillaise. Dans le cortège, beaucoup d'interrogations : "l'agresseur avait 18 ans, il était tellement jeune", "je suis prof et je m'inquiète pour ma sécurité", pouvait-on entendre dans la foule.

A Nîmes, une Marseillaise improvisée

Dans la capitale gardoise, la place de la Préfecture a également accueilli une foule de plusieurs centaines de personnes. Le syndicat d'enseignants SNES-FSU a prononcé un court discours. Enseignants, élus et badauds ont improvisé une Marseillaise et applaudi pendant de longues minutes. 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité