Plus besoin de se déplacer à Montpellier, des milliers d’archives départementales sont désormais en ligne

Publié le
Écrit par Olivia Boisson

C’est une première en France et elle se déroule au cœur des archives départementales de l’Hérault. 250 000 documents qui étaient accessibles seulement en salle de lecture à Pierrevives à Montpellier, sont désormais visibles en ligne.

"Le public était très demandeur" selon Sylvie Desachy, la directrice des archives départementales de l’Hérault. Le souhait des lecteurs a été exaucé : 250 000 pages considérées comme "communicables mais non diffusables" sont désormais en ligne sur le site internet des Archives : ces documents, protégés au titre du droit d’auteur ou bien contenant des données personnelles n’étaient consultables que sur les postes informatiques de la salle de lecture à Pierresvives. Aujourd’hui, quelques clics suffisent pour les découvrir.

Du registre d’état civil aux carnets de poilus

Parmi ces documents se trouvent des registres d’état civil des années 1930 (acte de naissance, de mariage et de décès), des recensements de population d’après-guerre et des carnets de poilus (surnom donné aux soldats de la Première Guerre mondiale), certains documents relatifs à la Seconde Guerre mondiale, ainsi que des témoignages sonores.

Cela concerne les documents :

  • protégés au titre du droit d’auteur (affiches, photos, audiovisuel, sons …) et soumis à un délai de mise en ligne de 70 ans à compter du décès de l’auteur
  • contenant des données personnelles et ne pouvant être mis en ligne
  • contenant des données personnelles sensibles (faisant apparaître les origines raciales ou ethniques, opinions politiques, philosophiques ou religieuses, ou appartenance syndicale, ou relatives à la vie sexuelle ou à la santé) et soumis à un délai de mise en ligne de 100 ans
  • ayant le statut d’archives privées et pour lesquels les déposants ou donateurs souhaitent contrôler les demandes de reproduction

Les registres d’état-civil (naissances et mariages) sont communicables 75 ans après leur création. La CNIL prévoit de porter ce délai à 100 ans pour la mise en ligne des actes de naissances.

Pour accéder à ces archives, il suffit de s’inscrire et de s’identifier (en vous munissant de votre carte d’identité).

12 millions d’archives

Depuis plus de 15 ans, des centaines de milliers de documents sont en ligne et préservés soigneusement dans les locaux des archives départementales de l’Hérault.

Nous avons 39 kilomètres d’archives en format papier, soit 12 millions de pages.

La salle de lecture reste accessible au public

La salle de lecture reste cependant accessible au public du mardi au vendredi de 13 heures à 17 heures 30. Le nombre de places étant restreint en raison de la crise sanitaire, les lecteurs sont invités à réserver leur place. Chaque lecteur est limité à deux séances par semaine et à 20 documents par demi-journée.

Chaque année, 26 millions de pages sont visionnées dans l’Hérault.