Surfréquentation des parcs naturels régionaux : "Quand on est des dizaines et des dizaines ça commence à poser problème"

La région Occitanie compte sept parcs naturels régionaux. Ces espaces sont aujourd’hui en souffrance face à la surfréquentation estivale. Pour alerter, une campagne de sensibilisation a été mise en place.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La vague touristique a déferlé sur le littoral méditerranéen, mais aussi sur les nombreux espaces verts d’Occitanie. En cette mi-août, l'heure du bilan de la saison approche. Et concernant les terres, la Fédération des Parcs naturels régionaux tire la sonnette d'alarme.

En Occitanie, 20% de la région est recouverte par des parcs naturels, soit 583 communes. Autant d’espaces qu’il serait bon de protéger car les risques y sont nombreux, surtout en période estivale.

Le succès des espaces naturels 

Les randonnées en montagne ont la côte et permettent de voir du paysage. Mais les touristes, très nombreux cet été avec le retour des étrangers sur le pourtour méditerranéen, peuvent solliciter la nature trop fortement s'ils n'y prennent pas garde.

Si, en balade, le chien n'est pas tenu en laisse, il peut s'écarter du sentier et aller débusquer des oiseaux qui nichent au sol ou des petits mammifères habitant dans l'espace naturel. Pour la flore, c'est surtout une problématique de piétinement si on ne reste pas sur le sentier balisé ou si on arrache les fleurs et les baies.

Léa Chariol, membre de la fédération des parcs naturels régionaux

Sensibiliser pour éviter les impacts

Une campagne de sensibilisation, moderne et ludique permet d’alerter les touristes mais aussi les riverains. La fédération a choisi une vingtaine de pictogrammes à afficher dans les espaces naturels. Tous, adoptent un design coloré et les instructions se basent sur des paroles de chansons connues par toutes les générations.

Léa Chariol, membre de la fédération des parcs naturels régionaux, détaille les sources de dégradations majeures : "Le risque incendie fait la grosse actualité cette année, mais aussi le fait de ne pas respecter le balisage des sentiers. Tout ce genre de petit comportement qui, quand on est seul n'a pas vraiment d'impact, mais quand on est des dizaines et des dizaines ça commence à poser problème."

Le dispositif a débuté l’an dernier dans les Pyrénées-Catalanes et concerne désormais toute la France. Il devrait encore s’étendre en Occitanie où deux nouveaux parcs sont en cours de création.

D’ici une dizaine d'années, 884 communes du territoire seront rassemblées dans ces espaces verts protégés.