Pour le Téléthon, ces gendarmes vont tenter de battre le record du monde de la course en joëlette à Montpellier

L'association de gendarmes pour les enfants malades Les Képis Pescalunes se lance dans le projet de battre le record du monde de course en joëlette pour le Téléthon 2020. En 24 heures, du 4 au 5 décembre, au parc Montcalm de Montpellier, des coureurs se relairont pour parcourir plus de 264km.
La joëlette est un fauteuil qui permet aux personnes handicapées ou fragiles de participer à des activités sportives
La joëlette est un fauteuil qui permet aux personnes handicapées ou fragiles de participer à des activités sportives © Alexandre MARCHI / MaxPPP
Les gendarmes de l'association Les Képis Pescalunes se sont lancé un défi pour le Téléthon 2020 : battre le record du monde de course en joëlette de 264 kilomètres en 24 heures.

Cette année, en raison de la crise sanitaire, les animations festives du Téléthon, qui représentent 40% de la collecte, on été annulées. Une partie conséquente de la somme récoltée chaque année par l'association qui finance la recherche sur les maladies génétiques rares et aide les malades atteints de myopathie. Les Képis Pescalunes ont eu l'autorisation officielle de la préfecture de l'Hérault pour mettre en place cet évènement sportif et carritatif dans le parc Montcalm, à Montpellier. 

"C'est la première fois que l'on participe au Téléthon, mais depuis 15 ans, notre association oeuvre au profit de deux enfants malades de la myopathie de Duchenne, Antoine et Noa, explique Christophe Caumes, son président. Et cette année, nous avons décidé d'agir pour tous les enfants, parce qu'un gendarme c'est aussi quelqu'un qui vient en aide à toute la population."

Les premiers coureurs prendront le départ vendredi 4 décembre à 17h30. Dans la joëlette, ce siège monoroue adapté à la course pour les personnes handicapées, se trouvera l'un des deux enfants atteints de myopathie et mascottes de l'association.

Record de 3637 tractions, le numéro du Téléthon


Une équipe de douze coureurs se succèdera pendant 24 heures jusqu'à l'arrivée prévue samedi 5 décembre à 17h30, toujours au parc Montcalm, qui sera privatisé pour l'occasion. "Il y a eu du stress et des négociations avec la préfecture pour que le projet soit accepté, note Christophe Caumes. On a mis en place des mesures sanitaires draconiennes avec des tests pour tous les participants et des gestes barrières, mais on se devait de faire les choses bien pour organiser correctement ce Téléthon."

De nombreux défis sportifs ont été proposés à tous pour lever des fonds à l'approche du Téléthon. Les gendarmes de Castelnau-le-Lez, d'Orange ou de Vauvert ont par exemple relevé le défi de réaliser 3637 tractions (le numéro de téléphone du Téléthon) en un temps record.
 
L'évènement se déroulera à huis clos, mais sera retransmis en live sur la page Facebook des Képis Pescalunes, où une cagnotte sera mise en ligne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléthon société solidarité santé