VIDÉO. "Rue des écoles, place de la Ramade", les villages baptisent leurs rues pour respecter la loi

durée de la vidéo : 00h01mn42s
D'ici au 1er juin 2024, pour se conformer à une nouvelle loi, toutes les communes de France devront avoir terminé leurs adressages. C’est-à-dire donner un nom à chaque rue et numéroter chaque habitation ou terrain. À Joncels, dans l'Hérault, la municipalité a commencé le travail pour revoir 97% de la numérotation du village. ©FTV

D'ici au 1er juin 2024, pour se conformer à une nouvelle loi, toutes les communes de France devront avoir terminé leurs adressages. C’est-à-dire donner un nom à chaque rue et numéroter chaque habitation ou terrain. À Joncels, dans l'Hérault, la municipalité a commencé le travail pour revoir 97% de la numérotation du village.

Dans le village de Joncels, 320 habitants, situé à l'ouest de Lodève, les rues n'ont pas de nom et les maisons pas de numéro. Pas facile pour les secours, le facteur ou les livreurs de s'y retrouver.

Alors pour se conformer à la nouvelle réglementation votée en février 2022, il a fallu baptiser l'intégralité des voies de la commune.

La rue où il y a l'école, on l'avait déjà baptisée rue des écoles, pour les autres on a hérité des noms que les anciens donnaient aux rues.

Rémy Paillès, maire de Joncels dans l'Hérault

La loi intitulée 3DS obligeait les communes à avoir terminé leurs "adressages", c’est-à-dire donner un nom à toutes les rues et numéroter chaque habitation avant le 1er janvier 2024. Seules, les communes de moins de 2 000 habitants bénéficient d'un délai jusqu'au 1er juin 2024.

6 000 euros de plaques signalétiques

Une fois les rues et places baptisées, le maire de Joncels a dû commander les plaques signalétiques à apposer dans le village.

"Je reconnais que les plaques sont belles ! Regardez celle de la place principale, place de la Ramade. Mais cela fait une somme pour notre petit village", constate le maire.

Pour identifier tous les bâtiments et faire un état des lieux, la commune a fait appel à La Poste. Les agents ont proposé un nouveau plan numéroté et détaillé.

Le point de référence, c'est la mairie. Ce travail de listage va changer beaucoup de choses pour la municipalité, pour les habitants, pour pouvoir être raccordé à la fibre, pour l'intervention des services de secours...

Stéphanie Choquet, technicienne système information à La Poste

Premier concerné, l'adressage permet de faciliter le travail du facteur.

"Avec des noms de rues et une numérotation, on sait où on va et on ne cherche pas à droite et à gauche, où déposer le courrier", confirme Pascal, le facteur.

Dans l'Hérault, comme Joncels, 50% des communes doivent encore terminer leurs adressages avant le 1er juin.