Des records de froid battus dans l'Hérault

Du littoral à l'arrière-pays, du niveau de la mer à la montagne, au moins 5 records de froid établis en octobre 2003 et 2012 sont tombés hier lundi 29 octobre selon les relevés de Météo-France. Notamment autour de Lodève et Sète.
Neige au Caylar dans l'Hérault, autoroute A75 - 28/10/2018
Neige au Caylar dans l'Hérault, autoroute A75 - 28/10/2018 © Daniel de Barros
Météo-France n'a retenu que les températures données par des stations en fonction depuis au moins 20 ans. Mais, malgré cette réserve, plusieurs d'entre elles ont affiché des températures très froides pour une fin octobre.

Pour Roland Mazurie, délégué de Météo France dans l'Hérault, le département a connu hier lundi 29 octobre 2018, des conditions quasi-hivernales rares pour une fin octobre.
 

Après avoir battu quelques records de chaleur la semaine dernière avec des valeurs de 26 à 28 degrés très inhabituelles pour une fin octobre, nous avons connu une journée pluvieuse, maussade et froide, le mercure du thermomètre est resté bloqué à des valeurs très basses, nouveaux records de température maximale pour un mois d'octobre.
 

Voici quelques températures records relevées lundi, dans l'Hérault :  

La valeur maximale de 9,0 degrés relevé à Montpellier (station de l'aéroport) hier, n'est pas un record mais la 2ème valeur la plus froide après celle de 7,5°C enregistrée le 26 octobre 2003.
 

A partir d'aujourd'hui mardi 30 octobre, les températures remontent peu à peu et redeviennent plus conformes à la saison automnale en cours et fin de semaine.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo froid intempéries climat environnement société