Transports : panne d’une grue sur le chantier de Frontignan, des perturbations prévues jusqu’à mardi

Les travaux de remplacement du pont ferroviaire de Frontignan ont pris du retard à cause d'une panne qui a mis à l'arrêt la grue déployée sur le chantier. Conséquence : aucun train ne pourra circuler sur plusieurs axes du département pendant encore deux jours, annonce la SNCF.

Les travaux de modernisation du pont ferroviaire de Frontignan débutés en milieu de semaine allaient bon train. Des travaux spectaculaires, puisqu’une grue de 70 tonnes, qui culmine à 40 mètres de hauteur et qui peut soulever jusqu’à 600 tonnes de matériaux, a été déployée sur place. Une grue chargée de prélever les anciens blocs de métal qui composent le pont et de déposer les pièces plus modernes en remplacement. 

Une panne entraîne l’arrêt des travaux

Mais voilà, cette grue est tombée en panne alors que les travaux n’étaient pas encore terminés. “Suite à la panne d'une grue sur le chantier de travaux de Frontignan, l'interruption des circulations entre Sète et Montpellier est prolongée jusqu'au mardi 16 novembre au matin”, indique la SNCF dans un bulletin d’information destiné aux voyageurs. “Vous êtes invités à reporter ou annuler votre voyage” en attendant le retour à la normale des services, conseillent les équipes du groupe. 

Réparée dans la nuit de samedi à dimanche, la grue est de nouveau opérationnelle. “Les travaux ont pu reprendre en tout début de matinée”, indique la direction régionale de SNCF Occitanie ce dimanche.

Des perturbations jusqu’en Espagne

Avant ce contre-temps, les services avaient déjà annoncé que de nombreuses perturbations allaient toucher l’ensemble du réseau dans le département de l'Hérault. Selon la SNCF, l’opération de remplacement du pont “nécessite l'interruption des circulations ferroviaires durant plus de 3 jours”.

Lundi 15 novembre, aucune circulation ferroviaire ne sera possible entre Sète et Montpellier, annonce la SNCF. Aucun train ne circulera non plus au départ de Marseille à destination de Béziers. Les trains au départ de Bordeaux devront s'arrêter en gares de Toulouse ou de Béziers et ne pourront pas desservir d'autres communes au moins jusqu'à mardi. 

Ces perturbations touchent aussi la ligne ferroviaire qui rallie la France à l'Espagne. "Aucune circulation ferroviaire (voyageurs et fret) ne sera possible" à destination de l'Espagne toute la journée du 15 novembre, indique la SNCF. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie transports en commun travaux ferroviaires travaux publics trains régionaux