YouTube ferme la chaîne du groupe Les Brigandes, mais leurs clips restent visibles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Josette Sanna
Les Brigandes à la Salvetat-sur-Agout. Soupçonné de servir de façade à une communauté sectaire et objet de plusieurs plaintes, à l'origine de chants xénophobes, le groupe a annoncé sa dissolution le 1er septembre 2021.
Les Brigandes à la Salvetat-sur-Agout. Soupçonné de servir de façade à une communauté sectaire et objet de plusieurs plaintes, à l'origine de chants xénophobes, le groupe a annoncé sa dissolution le 1er septembre 2021. © France 3 LR

YouTube a fermé la chaîne des Brigandes "suite à des manquements graves ou répétés aux règles interdisant l'usage de contenu incitant à la haine." Le groupe musical de La Salvetat-sur-Algout (Hérault) a décidé de fermer tous ses sites internet. Mais toutes les vidéos restent accessibles.

Les Brigandes n'ont plus de chaîne YouTube et leurs sites internet sont fermés. L'information est révélée par nos confrères de France Bleu Hérault.

La chaîne des Brigandes a été fermée le 11 février dernier.

Mais ses 70 clips, vus 10 millions de fois, restent tout de même sur la toile. En effet, en ils restent visibles via les moteurs de recherche comme google et même via la page d'accueil de YouTube.

Le groupe, installé dans les hauts cantons de l'Hérault, et soupçonné de servir de façade à une communauté sectaire a fait l'objet de deux plaintes, déposées par cinq anciens adeptes, et des habitants de la Salvetat.

La fermeture des sites et de la chaîne du groupe interviennent suite à un nouveau signalement pour incitation à la haine.

"Ce compte a été clôturé suite à des manquements graves ou répétés aux règles de You Tube interdisant l'usage de contenu incitant à la haine", peut-on lire en allant sur l'ex-chaîne des Brigandes.

Les membres du groupe qui ont réagi dans un communiqué, s'estiment victimes de censure.

"Etant donné la répression qui s'est abattue sur le groupe, nous avons décidé de mettre en veille nos sites internet. La censure intégrale de nos clips qui est survenue récemment n'est que la face visible de cette répression..."

Une censure toute relative.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.