Jean Castex déconseille fortement de se rendre en Espagne précisément en Catalogne à cause du coronavirus

A la veille d'un grand week-end de départs en vacances, le Premier ministre Jean Castex a déclaré qu'il recommandait vivement aux Français "d'éviter" de se rendre en Catalogne (Espagne), région très prisée des touristes héxagonaux.

La Catalogne connaît une recrudescence de l'épidémie de coronavirus.
La Catalogne connaît une recrudescence de l'épidémie de coronavirus. © Jean-Luc Flémal/ Max PPP
A la veille d'un grand week-end de départs en vacances, le Premier ministre Jean Castex a "vivement recommandé" vendredi aux Français d'"éviter"de se rendre en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, en raison de la recrudescence de l'épidémie de coronavirus.

"Nous recommandons vivement aux Français d'éviter de se rendre, tant que la situation sanitaire ne s'améliore pas" en Catalogne, a déclaré Jean Castex à l'aéroport de Roissy.
 

Nous sommes en discussion avec les autorités espagnoles et catalanes pour que celles-ci veillent à ce que, dans l'autre sens, les flux soient les plus limités possibles

Jean Castex, Premier ministre



Dans cette région d'Espagne, l'épidémie de coronavirus connaît une recrudescence, la question d'un nouveau reconfinement se pose depuis plusieurs semaines. Arrivée sur place il y a une semaine, cette touriste toulousaine vient de prendre connaissance des déclarations du 1er ministre sur place à Cadaquès, où elle se rend régulièrement. "Tout le monde joue sur les mots". "On déconseille, mais on ne ferme pas les frontières pour autant". Pour elle, pas question d'anticiper un retour : "j'essaie de suivre les informations pour être au courant de la situation."

"Ici, tout le monde porte des masques."


Elle ne se sent pas forcément exposée mais reste vigilante : en ne fréquentant pas les établissements de nuits ou les lieux trop fréquentés. Pour l'instant, elle ne compte pas rentrer en France, mais avoue que "si ça se dégrade, on rentrera".

Le Premier ministre a fait cette déclaration lors d’un déplacement à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Il a également annoncé de nouvelles mesures : les voyageurs en provenance d'un des seize pays classés "rouge", où le coronavirus circule activement, devront se soumettre à un test de dépistage à leur arrivée dans les aéroports français, a annoncé le Premier ministre ce vendredi. Le dispositif devrait être "totalement opérationnel" pour le 1er août, a précisé Jean Castex. Des mesures similaires devraient être mises en place dans les ports.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espagne international tourisme économie