Cet article date de plus de 4 ans

La justice confisque le château d'un ex-sénateur du Gard et le condamne à 4 mois ferme

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné l’ex sénateur PS du Gard Claude Pradille à 4 mois de prison ferme et lui a confisqué son château. L’élu est suspecté d’avoir organisé son insolvabilité dans l’affaire de l’office HLM du Gard dont il était président.
L’ancien sénateur socialiste du Gard Claude Pradille
L’ancien sénateur socialiste du Gard Claude Pradille © France 3

Claude Pradille, l’ancien sénateur socialiste du Gard, a été condamné ce matin à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nîmes.

Malversations dans les années 80 et 90


L’ex sénateur PS du Gard est suspecté d’avoir organisé son insolvabilité dans l’affaire de l’office HLM du Gard dont il était président. La justice lui avait demandé de rembourser à l’organisme chargé du logement social la somme d’un million et demi d’euros à la suite de malversations dénoncées dans les années 80 et 90.

Le château de l'ex sénateur confisqué


Le tribunal a estimé que Claude Pradille avait cherché à dissimuler son patrimoine pour ne pas payer et a également ordonné la confiscation de son château à Caveirac, dans le Gard. Sa fille écope de deux mois avec sursis pour recel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société politique logement parti socialiste