La Route du Sud, ultime course cycliste pro, un mois avant la 100ème du Tour de France : enjeux et parcours

Route du Sud / Thomas Voeckler et Sandy Casar / illustration - 2013 / © MaxPPP / Thierry Bordas
Route du Sud / Thomas Voeckler et Sandy Casar / illustration - 2013 / © MaxPPP / Thierry Bordas

Pour certains coureurs, la Route du Sud est l'ultime préparation au Tour de France et l'occasion de s'entraîner à la montée des mythiques cols des Pyrénées. Top départ de la 37ème édition de la course cycliste qui ira de Castres à Saint-Gaudens cette année.

Par Pascale Conte et Véronique Haudebourg

La Route du Sud, c'est 4 étapes mais pas n'importe lesquelles, dans une région Midi-Pyrénées aussi variées en paysages qu'en dénivelés. Les épreuves pyrénéennes ont souvent servi de laboratoire pour la grande boucle.

Le départ de la première, de 209 kilomètres, a été donné ce matin à Castres à 11h15. Les coureurs traverseront trois départements du Tarn au Gers en passant par la Haute-Garonne pour une arrivée prévue à 16h à Mirande. Dans quelques jours, Castres accueillera aussi la mythique course du Tour de France qui fête sa centième édition. C'est un tour de chauffe pour les dizaines de concurrents dont plusieurs participeront à la grande boucle. Face aux espagnols de Movistar qui tenteront de conserver leur titre, les AG2R La Mondiale sont en embuscade, et la FDJ avec Sandy Casar sont les plus aguerris sur cette course. La côte de Lautrec, les vallons gersois et la montée de Loubersan participent casser les lignes droites du parcours d'aujourd'hui. deux sprints sont également au programme, l'un vers 14h sur les lignes droites de l'Isle-Jourdain, l'autre vers 15h30 avant Loubersan. Les échappées peuvent déjà se faire sentir car deux endroits sont tortueux sur ce premier parcours.

La deuxième étape est constituée de deux boucles dans le Gers. Villecomtal-sur-Arros est la commune phare de l'étape : départ, passage et arrivée prévue vers 16h. Les deux boucles passent par Mirande avec un sprint. Les côtes de Miélan et Duffort verront passer certains futurs grands noms du peloton international mais c'est sur la troisième étape que les grimpeurs feront la différence. 

Cette troisième étape est pyrénéenne. Elle s'étire sur 175,3 kms. Elle part du petit village commingeois d'Izaourt, situé près de Saint-Bertrand-de-Comminges, et part en direction de Bagnères-de-Luchon qui verra aussi passer le Tour de France 2013 le dimanche 7 juillet prochain. Après le franchissement du Haut-Balestats puis du Loudenvielle, le peloton franchira le col de Val Louron et feront route par le Port de Balès, réputé balaise justement par son dénivelé, puis redescendront vers Luchon, ville finale du jour. La Route a souvent ouvert la voie de sommets qui ont préfiguré les étapes du Tour.

La dernière journée, dimanche 16 juin, se déroule dans les contrées gersoises, de Saint-Gaudens à l'Isle Jourdain en passant par Salies-du-Salat, Aurignac et Lombez. Trois sprints dont un final sont déterminants afin de départager les coureurs. 


Les équipes qui participent et l'actualité de la course se déroulent ici, en cliquant sur ce lien, grâce au streaming mis en place par la Route du Sud.


Découvrez en images le parcours de l'édition 2013 de la Route du Sud :

Cartes et profils des 4 étapes de la Route du sud 2013

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus