Aveyron : suspecté du meurtre de Patricia Wilson, Jean-Louis Cayrou reste en prison

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Valery

L'ancien jardinier de Patricia Wilson, mis en examen et placé en détention provisoire depuis deux ans, réclamait sa libération pour la troiisème fois. La cour d'appel de Montpellier a refusé.

Suspecté du meurtre de son ex-employeur, Patricia Wilson dont le corps n'a jamais été retrouvé, le jardinier Jean-Louis Cayrou n'a pas obtenu sa libération de la prison d'Albi où il est actuellement détenu. C'était sa troisième demande de libération. 

Son avocat Maître Jacques Lévy, avait présenté mardi 9 septembre une nouvelle demande de libération. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Montpellier a estiment que les charges qui pèsent sur lui rendent vraisemblable sa participation aux faits. La dépouille de la victime n'ayant pas été retrouvée, il convient "de préserver les preuves". 

Jean-Louis Cayrou a toujours clamé son innocence dans cette affaire. Fin août, il avait écrit depuis sa cellule à Christiane Taubira, la garde des Sceaux

L'anglaise avait disparu de sa maison de Vabre-Tizac en août 2012. D'importantes traces de sang ont été retrouvées dans sa maison ainsi que dans le coffre de la voiture de son jardinier. En revanche, le corps n'a jamais été retrouvé.