• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aimé Guibert, fondateur du domaine Daumas Gassac est décédé

Aimé Guibert, fondateur du Mas Daumas Gassac, archives. / © Site Mas Daumas Gassac
Aimé Guibert, fondateur du Mas Daumas Gassac, archives. / © Site Mas Daumas Gassac

Le célèbre vigneron du Languedoc est mort à l'âge de 91 ans, ce week-end. Fondateur du Domaine du Mas Daumas Gassac à Aniane, dans l'Hérault, il avait réussi à faire rimer vin du Languedoc, avec qualité. Un travail engagé dans les années 70 avec une reconversion du vignoble local.

Par Fabrice Dubault


Aimé Guibert, vigneron fondateur de Mas de Daumas Gassac, est décédé à l’âge de 91 ans, dans la nuit de samedi à dimanche.

Né à Millau dans l'Aveyron, en 1924, le célèbre vigneron et ancien gantier avait débuté son activité viticole à Aniane, dans l'Hérault, dans les années 70. Son idée était de faire du vin de qualité, en dehors de toute appellation. Son vin de table est d'ailleurs l'un des plus chers de France.

Aimé Guibert avait participé au documentaire "Mondovino" du cinéaste-sommelier américain Jonathan Nossiter, présenté au Festival de Cannes en 2004, qui parle de la mondialisation du monde viticole.
On y voit le vigneron se battre contre la tentative du californien Robert Mondavi de s'implanter dans l'Hérault, et déclarer "Le vin est mort!".
Lorsqu'en 2002, Gérard Depardieu annonçait son intention d'acheter des hectares à Aniane, Aimé Guibert se méfiait:  "J'admire l'effrayant talent de Depardieu, mais je me méfie des hommes d'affaires. Il pourra faire du bon vin, à condition de rester un artiste".

Hommage à Aimé Guibert, sur le site du domaine Mas Daumas Gassac.

La cérémonie religieuse aura lieu mercredi 18 mai à 11h, en l’église abbatiale de Saint Guilhem-le-Désert.

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus