Lot : l'abbaye de Marcilac-sur-Célé gagne un ticket pour participer au grand loto du patrimoine

L'abbaye de Marcilhac-sur-Célé est sélectionnée pour participer à un grand loto du patrimoine. Plusieurs millions d'euros sont en jeu. Une vraie chance pour ce monument du IXe siècle. 

© France 3 Occitanie
Le lancement est prévu pour le 3 septembre prochain. Il s'agit d'une loterie nationale, organisée par la Française des Jeux. Elle doit rapporter aux heureux gagnants 15 à 20 millions d'euros de subventions. Mais, avant de tirer le gros lot, encore faut-il décrocher un ticket pour participer. Et, pour l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé, c'est fait. Le monument lotois figure parmi les 250 sites sélectionnés sur l'ensemble de l'Hexagone. 

Des tickets de grattage, à l'effigie des monuments en péril, seront mis en vente au prix de 15 euros. Le 14 septembre 2018, un loto "spécial patrimoine" est également prévu. 

Depuis 3 ans, des bénévoles se mobilisent pour restaurer le joyau de la vallée du Célé.  Pour la déléguée générale de l'abbaye, Virginie Diguet, c'est "une opportunité providentielle pour sa sauvegarde". 

L'abbaye de Marcilhac-sur-Célé n'est pas simplement un chef d'oeuvre des arts romans et gothiques. Le monument jouit d'une réputation internationale. Elle doit cette notoriété à un de ses fervents défenseurs : l'abbé Guillaume Soury-Lavergne. Le prêtre a relevé des défis sportifs pour financer la restauration du bâtiment du IXe siècle. Un collecte de fonds pour le moins originale, au travers d'un saut en parachute ou d'une plongée spéléo, et qui a attiré les caméras du monde entier. 

Voir le reportage sur les défis sportifs de l'abbé Guillaume :

Saut en parachute et plongée spéléo pour restaurer l'abbaye de Marcilhac





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture