Covid. Lot : vandalisme et tentative de vol de vaccins au centre de vaccination de Saint-Céré

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Saint-Céré (Lot) - le centre de vaccination a été cambriolé et vandalisé mais il reste ouvert - 18 août 2021.
Saint-Céré (Lot) - le centre de vaccination a été cambriolé et vandalisé mais il reste ouvert - 18 août 2021. © FTV

Les faits se sont passés le week-end dernier et ils ont été découverts lundi. Le centre de vaccination de Saint-Céré, au nord de Figeac, dans le Lot, a été cambriolé et vandalisé. Les individus à l'origine de ces actes ont même tenté de voler des flacons de vaccins anti-Covid mais en vain.

Les locaux du centre de vaccination de Saint-Céré, dans le Lot, ont reçu le week-end dernier une visite nocturne. Des individus s'y sont introduits pour dégrader les salles, vandaliser et voler du matériel, notamment des ordinateurs. Les voleurs ont aussi tenté de dérober des flacons de doses de vaccins anti-covid dans un réfrigérateur fermé mais ils n'y sont pas parvenus car le frigo était vide... pour le week-end.

Pascale Bonnet, directrice adjointe de l'hôpital de Saint-Céré, chargé de la gestion de ce centre de vaccination en lien étroit avec l'hôpital de Cahors a déclaré à nos confrères de La Dépêche du Lot : "Le centre a été dégradé. Trois ordinateurs portables ont été dérobés, un téléphone, ainsi que l'Airbox qui nous permet de nous relier à internet pour nous connecter sur le site internet de la CPAM".

Le centre de vaccination, la mairie de Saint-Céré et l'ARS Occitanie déplorent cet acte, comme celui commis 24 heures plus tard au centre de vaccination de Saint-Orens, près de Toulouse, où 3.500 doses de vaccin ont été détruites.

Reste que malgré ces problèmes, le centre de vaccination Saint-Céré reste ouvert et fonctionne quasi-normalement.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.