Lot : l'abbatiale de Souillac sélectionnée pour le Loto du Patrimoine

L'abbatiale Sainte-Marie de Souillac (Lot) sera l'unique représentante d'Occitanie pour le Loto du Patrimoine 2021. Ce 5 avril, elle figure parmi les 18 sites pour lesquels la Française des Jeux et l'Etat vont apporter des financements afin de restaurer ce patrimoine nécessiteux.

Intérieur abbatiale Sainte-Marie de Souillac (46)
Intérieur abbatiale Sainte-Marie de Souillac (46) © FTV

Un ticket de loto gratté et c'est un joyau du patrimoine en péril qui peut être sauvé.

Un patrimoine exceptionnel

Construite entre les X et XIIe siècles, l'abbatiale Sainte-Marie de Souillac est une merveille de l’art roman occitan du Haut Quercy. Jean-Louis Chaussade de la Fondation du Patrimoine le confirme. "C'est un patrimoine exceptionnel par le tympan avec la figure du prophète Isaïe, l’une des sculptures les plus célèbres de l’art roman. Exceptionnel aussi de par ses coupoles. Des édifices de cette qualité, de cette taille ayant des coupoles et ce type de sculpture, il n’y en a pas beaucoup."

Le tympan de l'abbatiale avec la sculpture du prophète
Le tympan de l'abbatiale avec la sculpture du prophète © FTV

On pourrait signaler aussi l'orgue magnifique de 1855.

Un patrimoine en danger

L'église a subit l'emprise du temps et celle des guerres successives. Plusieurs restaurations ont été faites. Mais les grandes coupoles qui font l'originalité de l'édifice connaissent des infiltrations. "On voit des problèmes de végétation, de mousse qui poussent, observe Jerôme Billetat, employé municipal en charge des bâtiments historiques. Les infiltrations d'eau font éclater la pierre. On les retrouve au sol."

En 2019, la DRAC a fait réaliser une étude sanitaire sur l'église. Serge Mazet, le vice-président de l'Association de sauvegarde de l’abbatiale est inquiet. "L’étude met en avant divers problèmes. Sur le mobilier notamment, plusieurs éléments sont attaqués. Il y a aussi des problèmes d’humidité et de structure. L’étude préconise de reprendre les contreforts sud de l’abbatiale afin de stabiliser l’édifice."

Les travaux ont été estimés à près de trois millions d’euros. La commune, propriétaire de l'église, compte sur un mécénat privé. Les dons peuvent se faire auprès de la fondation du patrimoine.

Bonne nouvelle, la Mission Patrimoine lancée en 2018 par Stéphane Bern avec la Française des jeux et le Ministère de la Culture a retenu ce projet parmi les 18 sites à soutenir. Les tickets seront en vente dès septembre. Entre mécénat privé et public, l'abbatiale Sainte-Marie devrait pouvoir être restaurée.

Pour visionner le reportage de France 3 Occitanie, cliquez ici

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture