Crash d'un avion en Lozère : la préfecture confirme 6 victimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Avion bimoteurs de type CASA C-295 semblable à celui qui s'est écrasé en Lozère - archives
Avion bimoteurs de type CASA C-295 semblable à celui qui s'est écrasé en Lozère - archives

Selon des informations concordantes, l'appareil transportait 6 passagers et du fret entre la France et l'Algérie. La préfecture de la Lozère a confirmé vers 18h30, qu'il y avait 6 victimes dans ce crash.


5 militaires et un civil, dont les nationalités n'ont pas été précisées, étaient à bord de l'appareil qui avait décollé de l'aéroport du Bourget, selon les secours.
La préfecture de la Lozère a confirmé que les 6 passagers de l'avion étaient décédés. Il n'y aurait donc aucun survivant.

Selon les premières informations, l'avion qui chutait, aurait explosé avant de toucher le sol.

Le ministère de la Défense algérien confirme le crash d'un avion en France

Le ministère algérien de la Défense a confirmé vendredi dans un communiqué le crash d'un avion de transport des Forces aériennes de l'Armée nationale populaire (ANP) en Lozère avec à son bord six personnes.
"Lors de l'exécution d'une mission d'acheminement d'équipements au profit de la Banque d'Algérie à partir de la France, un avion de transport des Forces aériennes de l'ANP (Armée nationale populaire) de type CASA 295 s'est écrasé vendredi à 15H45 en Lozère à 100 km au nord de Montpellier sur le chemin de retour en Algérie", selon le communiqué publié par l'agence APS.

L'avion a décollé d'Alger vendredi à 07H00 (06H00 GMT) avec à son bord cinq militaires et un représentant de la Banque d'Algérie, selon la même source.
"Le crash et la destruction de l'avion ont été confirmés par les autorités françaises et il a été procédé à la mise sur pied d'une commission des forces aériennes pour déterminer les causes et les circonstances exactes de cet incident", a-t-on ajouté.


durée de la vidéo: 01 min 04
Crash d'un avion militaire algérien : les précisions de préfet de la Lozère


Retour sur les faits

Un avion de transport de fret militaire algérien transportant six personnes, qui venait de Paris et regagnait l'Algérie, s'est écrasé vendredi peu avant 16H00 en Lozère sur la commune de Trélans, à l'ouest de Mende.
L'avion, un bimoteur de type CASA C-295, selon la gendarmerie, s'est écrasé alors qu'il volait à 1.000 mètres d'altitude par une météo brumeuse.
Le crash s'est produit dans un champ à proximité du village de Trélans, selon le maire de cette commune, dans une région inhabitée, escarpée et boisée. Les secours se sont rapidement rendus sur les lieux pour tenter d'éteindre l'incendie de l'appareil.

L'appareil, un avion cargo de taille moyenne, étant toujours en flammes en dépit de l'intervention des pompiers dépêchés sur les lieux.

Un morceau de la carlingue, initialement prise pour un parachute par un témoin, a été aperçu dans les airs, selon une source proche de l'enquête. Le procureur de la République à Mende s'est aussi rendu sur place.

Outre les 6 personnes décédées, l'appareil transportait aussi du papier fiduciaire servant à la fabrication de billets de banque, selon une source proche du dossier.

Selon la préfecture de Lozère, où une cellule de crise a été mise en place, 14 véhicules de pompiers de Lozère intervenaient avec 25 pompiers, et six véhicules d'Aveyron avec 25 pompiers, l'accident ayant eu lieu en limite des deux départements.
L'armée de l'air a également envoyé un hélicoptère. La section de recherches de la gendarmerie de l'air de Paris et l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale de Rosny-sous-Bois ont été dépêchées sur place pour déterminer les causes du crash.

Cet accident est le second gros crash d'un appareil militaire à survenir dans le sud de la France ces derniers mois.
En juillet, un hélicoptère Cougar du groupe Eurocopter, transportant six de ses salariés, s'était écrasé dans les gorges du Verdon (Alpes-de-Haute-Provence), causant la mort de ces six personnes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.