Lozère : la RN 106 fermée pendant un mois minimum entre Alès et Florac, la galère des usagers

Suite à l'épisode cévénol du 12 juin, une portion de route à Cassagnas en Lozère est fermée à la circulation pendant au moins un mois. La circulation en alternance pourrait ensuite être rétablie. Les habitants et professionnels sont fortement impactés.  
La RN 106 coupée vers Alès et vers Florac avant le croisement de Stevenson à Cassagnas
La RN 106 coupée vers Alès et vers Florac avant le croisement de Stevenson à Cassagnas © Site officiel de la commune Cassagnas

" Laissez la RN 106 fermée pendant un mois, c'est trop ! On se retrouve isolé après 3 mois de confinement, ce n' est pas possible ! " tempête Gilles Lauze, distributeur de boissons à Saint-Privat-de-Vallongue. Depuis le vendredi 12 juin, un épisode cévenol a coupé en deux la RN 106 à hauteur de Cassagnas. Depuis, la route entre Alès et Florac qui traverse la Lozère, est impraticable. La préfecture a décidé de la laisser fermée pendant un mois minimum. Si réouverture il y a, ce sera alors sous un régime d’alternat de la circulation. 

" Pour nous, c'est la catastrophe ! " poursuit le chef d'entreprise qui emploie 20 salariés et qui livre des boissons quotidiennement sur Florac. " Mes livreurs mettent le double de temps ! Quand aux  transporteurs qui nous approvisionnent, c'est pareil et ils nous facturent le temps dépassé, ça nous coûte le double ! " Et de s'inquiéter pour tous les commerces de la vallée : " C'est la pleine saison qui commence, il n'y a plus de passage, certains commerces vont devoir mettre la clé sous la porte ! " 

Effondrement de la RN 106 à Cassagnas
Effondrement de la RN 106 à Cassagnas © Préfecture de Lozère

Trajets rallongés et perte de chiffre d'affaire 

Même topo pour l'entreprise de Paquita et Guy Dardalhon à Saint-Julien-des-Points. Ils sont respectivement taxi et chauffeur de semi-remorque. Aux trajets rallongés, s'ajoute la perte de clientèle ." Pour aller à Florac, nous sommes obligés de faire un détour par la Corniche des Cevennes au Pont de Monvert. Pour mon mari en semi-remorque, c 'est 2 heures de plus à chaque trajet ! Pour moi et mon taxi, il me faut 3/4 d'heure au lieu de 20 mn. Beaucoup de clients annulent leurs déplacements, chez le kiné par exemple, car aujourd'hui c'est 1h30 de trajet pour un rdv d'une demi-heure !  Et les petites routes sont dangereuses." explique Paquita Dardalhon.

Et le couple s'inquiète d'ores et déjà des pertes financières à venir : " Si ca continue comme ça trop longtemps,  on peut  perdre jusqu'à 100 000 euros !"

 Pourquoi ne pas mettre un pont de l ' armée ?  

Gilles Lauze, distributeur de boissons 

Une urgence pour les usagers de la route  

Les habitants de la Lozère et professionnels de la route demandent l'accélération des travaux afin de rétablir la circulation au plus vite.  Le maire de Cassagnas, là où la RN 106 s'est effondrée, espère lui aussi voir les travaux démarrer au plus vite. " Il est impossible de se rendre à Alès sans passer par les petites routes qui sont dangereuses" explique Jean Wilkin, maire de Cassagnas " Et mon employé communal est obligé chaque matin  de laisser sa voiture de l'autre côté du barrage, de traverser à pied et de continuer en vélo afin de se rendre à la mairie ! Tout le village est impacté ! " Pour le moment, vérifications faites ce matin, les travaux n'ont pas commencé, seules des sondes géologiques ont été posées afin d'évaluer le terrain. 

Des travaux au plus vite 

Du côté de la Préfecture de Lozère, les services assure que les premier travaux de mise en sécurité ont été effectués dès le lundi 22 juin. Et les reunions se multiplient. Une réunion en préfecture a eu lieu mercredi 17 juin pour faire le point sur la situation avec les directions interdépartementales des routes du Massif central et de la Méditerranée, le conseil départemental et la direction départementale des territoires.

À l’issue de cette réunion, le constat a été le suivant : " la section de la RN 106 reliant Alès au col de Jalcreste serait rouverte à la circulation lundi 22 juin. La section de la RN 106 reliant le col de Jalcreste à Cassagnas restera fermée un mois au moins. Une réouverture avec circulation alternée serait alors mise en place. Sur les routes et autoroutes proches, les panneaux à message variable préviennent de la fermeture de la RN 106 et des panneaux ont été installés par les deux directions interdépartementales des routes à intervalle régulier de cinq kilomètres pour informer les conducteurs de la fermeture de la section." 

La Préfecture de Lozère devrait annoncer dans les jours à venir la date de début des travaux effectifs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie intempéries météo routes