La jeune femme décédée par arme à feu, lundi à Marvejols, se serait suicidée

C'est l'hypothèse privilégiée par les enquêteurs après examen des résultats de l'autopsie et des conclusions de l'expert en balistique. La jeune femme de 21 ans est morte lundi, dans sa caravane, sur l'aire des gens du voyage.


Les enquêteurs hésitaient lundi entre homicide et suicide. L'autopsie de la victime, l'analyse balistique et les investigations du directeur d'enquête orientent les conclusions vers le suicide.

Le communiqué du procureur de Mende

Dans le cadre de l'enquête menée en flagrance par la section des recherches de Nîmes et la brigade des recherches de Mende, relative au décès par arme à feu d'une jeune femme de 20 ans, appartenant à la communauté des gens du voyages, l'autopsie réalisée ce matin (mardi ndlr), les conclusions de l'expert en balistique ainsi que les investigations diligentées nous permettent, à ce stade de l'enquête, de privilégier raisonnablement l'hypothèse du suicide, qui aurait eu lieu peu de temps après une dispute conjugale.

Son compagnon, en garde à vue depuis le 5 novembre 2012, a fait l'objet d'une hospitalisation d'office au cours de la nuit du 5 au 6 novembre 2012.

Des investigations, dont notamment des expertises techniques, sont toujours en cours afin de confirmer ces premiers éléments.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers enquêtes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter