• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lozère : 160 km à cheval, ça use les sabots

Le parcours de cette course d'endurance traverse des paysages magnifiques. septenbre 2014. / © F3LR
Le parcours de cette course d'endurance traverse des paysages magnifiques. septenbre 2014. / © F3LR

Créé à l’initiative du Parc National des Cévennes en 1975, le raid équestre des "160 km de Florac", est devenu un véritable mythe par les difficultés de l'épreuve et la beauté des paysages traversés, situés en grande partie au cœur du Parc National.

Par Jean-Marc Huguenin


C'est à l'initiative du Parc national des Cévennes qu'une aventure humaine et équestre a donner naissance au fil des années à cet événement hors du commun, les 160 km à cheval de Florac. 

160 km à cheval dans des décors somptueux


Ici, les plateaux calcaires d’altitude sont adaptés à un élevage extensif propice à l’amélioration des qualités de chevaux déjà doués génétiquement. Les parcours réunissent les conditions uniques pour ce que beaucoup considèrent comme la plus belle course au monde : paysages aussi grandioses que variées, dénivelés impressionnants alternant avec d’immenses zones de galop qui permettent de constituer un circuit idéal ou s’affrontent depuis 35 ans les qualités des plus grands champions.

Ainsi est née et s’est développée cette épreuve, summum du plaisir pour des cavaliers passionnés pour qui le comble du bonheur est d’associer en une même journée le plaisir de chevaucher en harmonie un athlète de haut niveau , dans les décors de rêve d’une nature restée très sauvage , le tout relevé par le piment d’une compétition internationale.


Sur le même sujet

Interview Me Alain Ottan avocat défense

Les + Lus