Lozère : la station de ski du Bleymard Mont-Lozère se tourne vers une activité 4 saisons

Le syndicat mixte a confié la gestion de la station de ski du Bleymard Mont-Lozère au Département de la Lozère depuis le 1er janvier. Ce dernier a pour projet la restructuration du site, avec une offre des activités pendant les 4 saisons.

Bien que présente, la neige se fait de plus en plus rare l'hiver
Bien que présente, la neige se fait de plus en plus rare l'hiver © Y.Le Teurnier FTV

Quarante centimètres de neige au col de Finiels, en Lozère, cela faisait 3 ans que cela n'était pas arrivé ! Un enneigement aussi important devient de plus en plus rare dans cette station de moyenne montagne. La station du Mont Lozère est située à 7 kms du Bleymard en direction du Finiels, point culminant des Monts Lozère (1702 m). A partir du chalet, se déploient au sud le domaine "nordique" (pistes de fond et de randonnées raquettes) et au nord le domaine alpin, avec 7 pistes dédiées aux skieurs et surfeurs de tous niveaux desservies par 5 remontées mécaniques. Mais la neige n'est plus suffisamment au rendez-vous. D'où la volonté de tendre vers une exploitation tout au long de l'année, une exploitation 4 saisons.

Cela peut être de la randonnée terrestre, du trail, du VTT...c'est surtout de mettre en place un réseau qui sera balisé, qui sera valorisé et qui permettra de développer de l'activité économique.

Pascal Beaury, maire de Mont-Lozère-et-Goulet

 

 

 

Un projet bienvenu et souhaité par les commerçants de la station Bleymard Mont-Lozère et des environs. " On ne peut pas miser que sur l'hiver, donc faire une station de plein air pour développer l'été, le printemps et l'automne, c 'est bien !  " confie Joël Alpiste, maître boulanger   " En revanche, le ski, comme vous voyez, c'est en train de fondre..." 

Même espoir pour Evelyne Schoenecker co-gérante d'un café : " C'est vrai que nous avons beaucoup de randonneurs qui passent, mais il y a des visiteurs qui viennent et qui cherchent des activités autre que la randonnée. " 

Et du côté des habitants, le son de clôche est plus mi-figue, mi-raisin. " Je suis ni pour, ni contre, mais au niveau de la rentabilité, ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent, ce ne sera jamais assez rentable en Lozère..on n'est pas assez nombreux ! " affirme ce Lozérien. " L'idéal serait de faire des activités d'été, avec des structures démontables, " modère son ami. 

Vers un tourisme familial et écolo

Le Département de la Lozère travaille actuellement à la conception du projet. Au-delà des activités 4 saisons, le département mise sur un tourisme familial, plus intégré dans le Parc national des Cévennes. 

" Nous avons pour projet la création d'offres d'hébergements destinées aux familles. Nous avons déjà une offre hôtellière. Là, il s'agit de développer des gîtes intégrés dans l'environnement, comme nous avons sur la station du Mas de la Barque que gère aussi le syndicat mixte, " explique Jérôme Legrand, directeur adjoint des services du département de la Lozère.

le projet est conçu en partenariat avec le Parc National des Cévennes afin de respecter les exigences de ce lieu protégé. Les travaux pourraient débuter dès l'an prochain. Le coût total est estimé à 5 à 6 millions d'euros. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport stations de ski économie tourisme