Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Lozère : opération “devoirs faits” pour les collégiens de Marvejols

Marvejols (Lozère) - opération "devoirs faits" au collège - 2018. / © F3 LR
Marvejols (Lozère) - opération "devoirs faits" au collège - 2018. / © F3 LR

Le dispositif "devoirs faits" est en place depuis 2 mois. Le principe est simple, sur la base du volontariat, des élèves choisissent de faire leurs devoirs au collège plutôt qu’à la maison. Exemple dans un établissement de Marvejols, au collège Marcel Pierrel.

Par Fabrice Dubault

Ce soir là, Audrey, élève en 5e à Marvejols rentrera sans devoirs à faire à la maison. Elle a choisi de les faire au collège.

“Chez moi, on peut dire que je n’ai pas beaucoup d’aide, pas autant que j’aurais voulu. Du coup, je préfère venir ici et si jamais on ne comprend pas tout, on peut aller demander au prof, puisque c’est dans l’établissement on peut tout de suite aller lui demander et il nous répondra” Audrey.

“J’ai moins de travail le soir chez moi et je trouve que c’est plus sympa que de rester en permanence pendant 1h" Lisa.

Depuis deux mois, au collège Marcel Pierrel de Marvejols, ils sont 65, soit un élève sur 4, à s’être portés volontaires pour faire leurs devoirs encadrés par un service-civique ou l’un de leurs professeurs.

“Moi ce que je vois, c’est que les élèves gagnent de l’assurance en fait. Quand ils comprennent pourquoi ils font tel exercice, pourquoi ils apprennent telle chose, qu’ils y réfléchissent et qu’ils le font moins mécaniquement, ça prend du sens. Donc ça leur donne plus d’assurance, plus d’estime et peut-être qu’en cours ils vont pouvoir prendre plus de place, ce sont souvent des élèves très discrets en cours” explique Delphine Actis, professeur de français et encadrante “Devoirs faits”.


“Devoirs faits”, c'est 2 heures par semaine et par niveau. Le dispositif a pour objectif d’éviter les décrochages et de réduire les inégalités. Rapidement, il gagne l’approbation des parents.

“Ma fille est rassurée parce qu’elle sait que ce qu’elle a fait, on le lui a bien expliqué et du coup elle est beaucoup plus calme, beaucoup plus posée et elle peut se concentrer beaucoup plus sur d’autres devoirs” selon une maman.

“Elle profite de l’occasion pour y faire ses devoirs les plus complexes, ce qui lui permet à la maison de faire les devoirs avec lesquels elle se sent le plus à l’aise” confirme une autre mère.

Il est encore trop tôt pour évaluer un possible effet sur les notes. Mais le rectorat prévoit déjà l’élargissement du dispositif aux élèves d’école primaire, dès l’année prochaine.

Marvejols (48) : opération "devoirs faits" pour les collégiens de Lozère
Le dispositif "devoirs faits" est en place depuis 2 mois. Le principe est simple, sur la base du volontariat, les élèves choisissent de faire leurs devoirs au collège plutôt qu’à la maison. Exemple dans un établissement de Marvejols. - F3 LR - Reportage : L.Le Piver et Y.Le Teurnier



 

Sur le même sujet

Le bac : et ensuite ?

Les + Lus