Malgré la pluie, la sècheresse persiste en Lozère et la préfecture prend des mesures de restrictions d'eau

Malgré les averses et les orages localisés, la sécheresse persiste en Lozère. La préfecture a placé les communes des bassins versants de l’Allier, du Bramont, du Chassezac et du Lot en alerte renforcée.

En ce mois de septembre, alors qu'épisode méditerranéen et alertes météo pluie-inondations se succèdent dans la région, la sècheresse persiste en Lozère. Dans un communiqué, la préfecture explique que "le maintien des conditions sèches de fin d’été aggrave la baisse des débits des cours d’eau sur l’ensemble du département de la Lozère."

Malgré les averses et orages locaux annoncés par Météo France, ces précipitations ne suffiront pas à inverser durablement la situation de déficit en eau.

Valérie Hatsch, préfète de la Lozère

La préfète de Lozère, Valérie Hatsch, a donc décidé hier mercredi 8 septembre de placer en alerte renforcée les bassins versants de l'Allier, du Bramont, du Chassezac et du Lot. Par ailleurs, la rivière Colagne et les bassins versants de la Colagne, des Gardons, du Tarn, du Tarnon et de la Truyère restent en situation d’alerte.

arrêté sècheresse lozere septembre 2021

Restrictions d'eau en alerte renforcée

Pour les communes situées en zone d'alerte renforcée, les interdictions concernent :

D'autres utilisations d'eau sont restreintes :

Adaptation pour l'agriculture :

Restrictions en zone d'alerte simple

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo intempéries agriculture économie