Lozère : il roule à contresens sur l’A75 pour échapper à un contrôle de gendarmerie

Un automobiliste a été condamné à 2 ans de prison dont 18 mois ferme, le 27 avril dernier. L’homme avait refusé de se soumettre à un contrôle routier en Lozère et pour échapper à la gendarmerie, il s’était engagé à contresens sur l’A75... avec une voiture volée.

 

L'automobiliste conduisait un véhicule volé deux jours plus tôt
L'automobiliste conduisait un véhicule volé deux jours plus tôt © Y. Le Teurnier / France 3 LR

Tout est parti d’un contrôle routier pendant le couvre-feu. Le 19 avril dernier, deux motards de la gendarmerie de la Lozère vérifient les attestations de circualtion des véhicules sur la commune de Balsièges en direction de Mende lorsqu’un automobiliste s’arrête pour leur signaler un fourgon blanc à la conduite dangeureuse : l’homme fait de nombreux écarts sur la chaussée. 

Le fourgon blanc arrive peu après sur les lieux du contrôle et les gendarmes lui ordonnent de s’arrêter mais si le conducteur ralenti d’abord, il accélère ensuite brusquement et repart pour échapper au contrôle.
Pris en fuite par les motards, l’homme fait demi-tour et multiplie les infractions au code de la route pour échapper à ses poursuivants. L’automobiliste va jusqu’à prendre l’autoroute A75 à contresens.

Une quinzaine de kilomètres à contresens

Le chauffard sera finalement intercepté une quinzaine de kilomètres plus loin, à hauteur de la sortie Le Buisson. Seul à bord, il conduisait un véhicule volé deux jours plus tôt. Placé en garde à vue, l'automobiliste multiplie les outrages à agents, les menaces envers les gendarmes et refuse de se soumettre au prélèvement biologique.

Le conducteur a été jugé mardi et condamné à 2 ans de prison dont 18 mois ferme ainsi qu’à une annulation de son permis de conduire pendant 18 mois. L’homme a été maintenu en détention.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société autoroute économie transports police sécurité confinement santé covid-19