Mort de David : 1 an de prison avec sursis pour le père de l'auteur du tir mortel

Mende - hommage à David tué accidentellement par arme à feu le 4 avril 2012 / © F3 LR
Mende - hommage à David tué accidentellement par arme à feu le 4 avril 2012 / © F3 LR

Le tribunal correctionnel de Mende a condamné le père du jeune Mathieu à 1 an de prison avec sursis et des dommages et intérêts, pour homicide involontaire. L'adolescent a tué accidentellement son ami de 9 ans, en jouant avec le pistolet automatique chargé de son père, en avril 2012.

Par Fabrice Dubault


Il y a 2 semaines c'est l'adolescent, âgé de 13 ans au moment des faits, qui était jugé à huis clos devant le tribunal pour enfants de Mende. Il a été condamné à trois mois de prison avec sursis.

DMCloud:77225
Mende : 1 an de prison avec sursis pour le père de l'auteur du tir mortel


Un maçon de 43 ans, propriétaire de l'arme de poing non déclarée avec laquelle son fils avait tué à Mende, en avril 2012, un camarade de 9 ans, a été condamné jeudi à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de la ville.
Jorge Rosa était poursuivi pour détention illégale d'une arme de 4e catégorie et homicide involontaire. Il encourait jusqu'à trois ans de prison.

Le procureur Samuel Finielz a demandé jeudi dans son réquisitoire une condamnation exemplaire: "il est important de rappeler les adultes dans leur rôle vis-à-vis des enfants", a-t-il lancé.
Le tribunal a assorti la peine d'une interdiction de détenir une arme pendant 5 ans. De plus, M. Rosa devra verser un total de 75.000 euros de dommages-intérêts aux deux parents et aux trois frères de la victime.
Le fils de Jorge Rosa, âgé aujourd'hui de 15 ans, avait été condamné le 30 mai lors d'une audience à huis clos du tribunal pour enfants de Mende à trois mois de prison avec sursis.

Le drame le 4 avril 2012

Le 4 avril 2012, vers 18h, le jeune David Da Costa jouait au pied de son immeuble quand, touché au niveau du coeur par une balle de calibre 6,35 mm, il s'était écroulé sur le trottoir.
Ramené à son domicile par ses copains, le garçon de 9 ans devait succomber une demi-heure plus tard malgré les efforts des secours.
Selon les déclarations des témoins, le fils de M. Rosa, qui avait pris l'arme dans la chambre de ses parents, avait tiré sans viser son camarade, croyant détenir un pistolet à billes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus