Sécheresse : nouvelles mesures de restriction de l'eau dans le centre et l'Est Lozère

En Lozère, les rives du lac de Villefort sont à sec - octobre 2017. / © F3 Occitanie / Yannick Le Teurnier
En Lozère, les rives du lac de Villefort sont à sec - octobre 2017. / © F3 Occitanie / Yannick Le Teurnier

Les pluies d'octobre et début novembre ont permis une légère amélioration de la ressource en eau en Lozère, notamment sur les bassins versants du Tarn et du Tarnon. Mais dans le centre et l'Est du département le niveau d'alerte sécheresse est maintenu, les restrictions d'eau également.

Par Fabrice Dubault

Le préfet de la Lozère a pris une nouvelle série de mesures de restriction des usages de l'eau.

Les bassins versants de l'Allier, du Lot, du Bramont, du Chassezac et des Gardons sont placés en phase «alerte».
Les bassins versants du Tarn, de la Truyère et de la Colagne ainsi que la rivière Colagne sont placés en phase «vigilance».

Enfin, le bassin versant du Tarnon sort des mesures de restriction.

Les restrictions d’usages de l'eau sont applicables quel que soit le type de ressource sollicitée (réserve d’eau potable, forage, pompage en rivière) à l’exception des stockages constitués avant la mise en oeuvre des mesures de restrictions et déconnectés de la ressource.

Les restrictions d'eau en Lozère en novembre 2017. / © DDT 48
Les restrictions d'eau en Lozère en novembre 2017. / © DDT 48


Les restrictions en zone d'alerte

Pour les bassins versants de l'Allier, du Lot, du Bramont, du Chassezac et des Gardons, le remplissage complet des piscines privées est interdit. L'arrosage des jardins n'est permis que de 6h à 9h puis de 19h à 22h.
L'arrosage des stades et des espaces sportifs de toute nature n'est permis qu'après 19h jusqu'au lendemain 8h.
Quant à l'irrigation, pour les usages économiques, elle est réduite à la plage horaire de 19h à 11h le lendemain.
 

Les restrictions en zone de vigilance


Pour les bassins versants du Tarn, de la Truyère et de la Colagne ainsi que la rivière Colagne, il est important d'économiser les usages de l'eau.
Les collectivités qui gèrent en régie la distribution d'eau potable, ainsi que les compagnies fermières doivent suivre au plus près leur ressource et veiller au bon fonctionnement des réseaux.

Les services de l’Etat poursuivent les contrôles engagés en vue de s’assurer du respect de ces mesures de restriction des usages de l'eau.

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus