Intempéries en Ariège et Haute-Garonne : crues, inondations, des étudiants évacués à Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoît Roux
À Saint-Girons en Ariège, le Salat atteint son plus haut niveau depuis la crue du printemps 1977.
À Saint-Girons en Ariège, le Salat atteint son plus haut niveau depuis la crue du printemps 1977. © Capture d'écran - © Jérôme Pinte et @MeteoExpress

Les Pyrénées sont sous la pluie. L'Ariège, les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne ont été placés en vigilance rouge, avant de rebasculer vers l'orange. Mais les pics de crue ne sont pas encore atteints.

Toute la nuit de dimanche à lundi 10 janvier 2022, puis dans la journée, les pluies n'ont cessé de s'abattre sur le Sud-Ouest. En Occitanie, deux départements ont été placés en vigilance rouge dimanche 9 janvier : la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées. L'Ariège est de son côté passée en vigilance orange, tout comme le Tarn-et-Garonne et le Gers.

Les interventions et mises en sécurité se sont multipliées ce lundi, au rythme de la montée des eaux. Dernier épisode : à Toulouse, où 720 étudiants ont été évacués de la résidence universitaire Daniel Faucher, sur l’île du Ramier. "Ils sont pris en charge par la ville de Toulouse. 120 d’entre eux dormiront cette nuit dans un gymnase de la ville", a indiqué un élu de la ville rose.

Point 18h

Les images les plus impressionnantes de la journée viennent de Saint-Girons en Ariège où comme le montre l'une des très nombreuses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, le Salat déborde et inonde le centre-ville.

La rivière atteindrait son plus haut niveau depuis la crue du printemps 1977, comme le rapporte Météo Express.

La circulation des trains entre Ax-Les-Thermes et Latour-De-Carol est toujours interrompue, en raison d'une coulée de boue en gare de Mérens-Les-Vals. La reprise du trafic est désormais estimée pour demain, 11 janvier, à 16h. En revanche, la circulation sur la RN20 toujours à Mérens a été rétablie, sur une voie en alternance.

Selon le site Vigicrues : "Sur les Pyrénées, les précipitations vont s'atténuer dans la nuit de lundi à mardi avant le retour d'un temps sec. Les réactions vont se poursuivre sur l'ensemble des cours d'eau du secteur. Presque tous les tronçons des cours d'eau pyrénéens allant du Pays Basque au plateau de Lannemezan et jusqu'à l'Ariège sont placés au moins en vigilance orange pour des risques de débordements importants ce lundi.
Les ondes de crue qui se sont formées sur l'amont des bassins versants de la Garonne et de l'Adour vont se propager sur les secteurs en plaine dans les prochains jours."

Mais les regards se tournent également vers la Garonne et Toulouse. Le fleuve est lui aussi en crue. Les quais de la ville rose sont inondés et il est recommandé d'éviter le secteur. 

Les autorités sont particulièrement attentives. L'accès est interdit aux quais et berges inondables. La passerelle Viguerie, les portails du Quai de Tounis, les portes de Viguerie et de la Garonnette ont été fermés.

Les affluents de la Garonne connaissent également des crues importantes et pourraient gonfler le fleuve. Ce dernier pourrait atteindre une hauteur de 3m70 selon les prévisions, dépassant potentiellement les crues de 2014.

Point 16h

En Ariège, 56 pompiers sont toujours mobilisés. Ils ont du intervenir à 83 reprises notamment pour 11 mises en sécurité d'automobilistes imprudents qui s'étaient aventurés sur des routes inondées.

Un signalement a été fait pour un corps aperçu flottant sur l'eau au confluent entre l'Hers et le Salat au niveau de Saint-Girons. Aucune alerte pour signaler une disparition n'est intervenue.

Le point à 15h

Une personne est portée disparue en Ariège. Un témoin a vu passer un corps sur l'eau du Salat au niveau de Saint-Girons (Ariège). La Préfecture de l'Ariège confirme cette information mais reste prudente car aucun signalement n'a été fait. Les pompiers ont déployé des moyens pour le retrouver mais en vain. Depuis le début des intempéries, ils ont fait 80 interventions et secouru plusieurs automobilistes. 

La Préfecture recommande de ne pas s'engager sur des routes immergées. Le ramassage scolaire des enfants autour de Saint-Girons a été avancé pour les ramener au plus vite à leur domicile. Suite à une coulée de boue sur la RN20 , les trafics routier et ferroviaire sont coupés vers Ax-les-Thermes. De nombreux tronçons sont inondés avec d'importantes coulées de boues. Il continue de pleuvoir sur le département de l'Ariège.

Le Tarn-et-Garonne placé à son tour en vigilance orange comme le Gers.

Suite aux intempéries, le tunnel de Saint-Béat (Haute-Garonne)  qui mène vers l'Espagne est fermé à la circulation. A Pibrac dans la Haute-Garonne, plusieurs routes sont coupées et fermées.

Autour des Pyrénées, les pluies continuent de tomber.

Le point à 13h

Suite à un éboulement à Savignac-les-Ormeaux (Ariège), la RN 20 en direction de l'Andorre et de l'Espagne est coupée de Pamiers vers Bourg-Madame. Tous les véhicules sont obligés de faire demi-tour, et de passer par Bourg-Madame pour redescendre. 

Ce matin, les pompiers ont effectué une vingtaine d'interventions et secouru 5 automobilistes. Les zones du Salat et de l'Hers sont particulièrement dangereuses. A Saint-Lizier le Salat atteint les 2m75 à midi.

Dans l'Aude à Limoux, le niveau de l'Aude approche les 2m50 à Limoux.

A Toulouse, l'eau continue de monter sur les bords de la Garonne autour du pont neuf et de l'île du Ramier.

Le point à 12h

Dans l'Aude, les cours d'eau montent et la circulation commence à être compliquée. En témoignent ces vidéos très explicites filmées par une habitante de Belpech, à la limite Aude-Ariège.

La Garonne continue de monter : 2m90 au niveau du Pont Neuf à Toulouse. Le niveau pourrait atteindre 3m80 demain mardi. 

Le point à 11h

L'Ariège toujours sous surveillance. La préfecture recommande de ne pas circuler sur les routes inondées.

Le trafic SNCF continue d'être perturbé. 

La RN 20 entre Mérens et Ax-les-Thermes est inondée.

Le point à 10H30

Les pluies nombreuses enregistrées en fin de journée dimanche et cette nuit font gonfler les cours d'eau. Les pompiers n'ont pas eu à intervenir mais deux rivières sont sous surveillance : l'Arize et l'Hers. La pluie est tombée sans discontinuer et les niveaux d'eau ne vont pas tarder à monter. En Ariège, la préfecture vient d'ouvrir une cellule téléphonique d'information.

La partie Ger-Salat risque également de connaître de fortes crues. Dans le département, la plus grande vigilance est requise. Il est conseillé de ne pas se déplacer sauf cas d'urgence. Vous pouvez suivre le point sur la circulation dans le département en cliquant sur le lien. 

En Haute-Garonne, la Garonne monte, notamment du côté de la Neste. Il est possible de suivre la montée des eaux sur ce site. 

Plusieurs cours d'eau du Gers sont surveillés entrainant des perturbations sur la circulation. 

La principauté pyrénéenne d'Andorre a également été placée en vigilance orange avalanches. La circulation sur la RN 320 et la RN 22, permettant de rejoindre l'Andorre a été rétablie à 10h30. 

Plusieurs axes sont coupés dans le département de l'Aude en raison des fortes pluies.

Vous pouvez suivre en temps réel les précipitations.

Risque d'avalanches sur les Pyrénées

Le risque d'avalanche est "fort" (niveau 4) sur l'ensemble des massifs sauf Aure-Louron et Cerdagne-Canigou. Des avalanches spontanées de grandes tailles sont possibles au-dessus de 2500m dans de nombreuses pentes et peuvent menacer les routes de montagne et les infrastructures des stations de haute montagne.


Les précipitations devraient s'atténuer par l'est en fin de journée et amener
une baisse du risque de départ spontané ne nécessitant plus de vigilance orange
à partir de mardi matin pour les avalanches. 

Les cumuls de précipitations vont devenir conséquents sur l'ensemble des départements pyrénéens. Sur ces 2 derniers jours, on attend des cumuls de l'ordre de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne, en raison de la fonte du manteau neigeux 
en dessous de 2.000/2.200 m d'altitude. 

Des perturbations pour le trafic SNCF

Le trafic ferroviaire est également impacté par ces intempéries, plusieurs voies sont inondées entraînant de nombreuses perturbations.

Plusieurs trains ne sont plus au départ, d'autres vont arriver avec du retard notamment sur l'axe Toulouse-Pau et Toulouse Mazamet. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.