• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Meurtre de Nissan-lez-Enserune : l'agriculteur a été mis en examen pour “homicide volontaire” et écroué

Béziers (Hérault) - palais de justice - archives
Béziers (Hérault) - palais de justice - archives

L'agriculteur soupçonné d'avoir tué sa mère vendredi au fusil de chasse dans un village de l'Hérault près de Béziers, a été mis en examen "pour homicide volontaire", et écroué, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Par Fabrice Dubault


Cet homme de 38 ans avait aussi blessé deux passants lors de ce matricide survenu en pleine rue dans le petit bourg de Nissan-lèz-Enserune.
Les deux personnes sont toujours hospitalisées à Béziers où leurs jours ne sont pas en danger, selon la même source.

D'après le parquet de Béziers, le motif du drame est un litige portant sur un terrain. Lors d'un partage remontant à plusieurs années, le fils avait acheté quatre hectares de vigne à sa mère, payables en plusieurs fois. Il avait honoré sa première traite mais pas les suivantes.

La mère, qui était âgée de 59 ans, avait fini par engager des poursuites et vendredi matin, son fils avait reçu une lettre d'huissier en vue d'une saisie de ses biens, courrier qui l'aurait amené à commettre le crime.

A lire aussi

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus