Montpellier Perpignan Nîmes Béziers : manifestations, défilés et grève contre la réforme des retraites

Les premiers cortèges de manifestants ont démarré vers 10h30. Il y avait du monde ce jeudi matin à Montpellier, Perpignan, Mende et Béziers pour battre le pavé. Beaucoup de monde également à Nîmes cet après-midi.
Montpellier - début de la manifestation contre la réforme des retraites - 5 décembre 2019.
Montpellier - début de la manifestation contre la réforme des retraites - 5 décembre 2019. © F3 LR

Des milliers de personnes forment le cortège à Montpellier. Beaucoup de représentants et salariés des services publics, notamment des enseignants, défilent pour le retrait du projet de loi du gouvernement sur la réforme des retraites. Il y aurait 20.000 personnes selon un premier comptage.
Parmi la foule impressionnante, des centaines d'avocats en robe et des soignants en blouse de bloc opératoire ont pris part au défilé, ainsi que plusieurs dizaines de gilets jaunes. 

Ils réclament "la démocratie directe" et ne veulent pas de la retraite par points ou par capitalisation.  Sur les pancartes on lisait : "Retraite à points, travail sans fin".
 
Pompiers, aides soignants, cheminots, gilets jaunes... un mouvement unitaire dans les rues de Perpignan. Le nombre de manifestants est assez important d'après les policiers qui n'ont pas encore d'estimation. Les syndicats parlent de 10.000 personnes.

1.400 Manifestants à Mende.

 
Vers 9h, dans le quartier antigone, des Gilets jaunes étaient rassemblés avant la manifestation unitaire.
 
Manifestation importante également à Nîmes, jeudi après-midi. Selon les décomptes, on parle de 10.000 à 15.000 personnes.
 
durée de la vidéo: 00 min 52
Nîmes : manifestations, défilés et grève contre la réforme des retraites ©F3 LR


De 43% à 67% d'enseignants grévistes


Selon le Rectorat, le taux de participation à ce mouvement de grève à la mi-journée dans l'académie de Montpellier pour les enseignants du premier degré était en moyenne de 67%.
 
et 43,45 % de grévistes chez les enseignants du second degré.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social politique grève retraites gilets jaunes société