Nîmes : Advicenne vend son premier médicament pédiatrique pour plusieurs dizaines de millions d'euro

© /MAXPPP
© /MAXPPP

Le jeune laboratoire pharmaceutique fondé à Nîmes Advicenne, spécialiste des médicaments pédiatriques, a annoncé la cession, pour plusieurs dizaines de millions d'euros, de son premier médicament au laboratoire helvético-finlandais Primex, ce qui permettra au groupe d'accélérer son développement.

Par P.S (avec AFP)

Le médicament cédé à Primex pour sa commercialisation est un sédatif modéré hospitalier sous forme de solution buvable, qui vise à améliorer la prise en charge des enfants lors des procédures médicales, thérapeutiques ou diagnostiques ainsi qu'en prémédication avant anesthésie générale.

 

Fondé en 2007 à Nîmes

Primex a indiqué dans un communiqué espérer dégager des revenus annuels de 100 à 350 millions d'euros par an avec ce produit, tandis qu'Advicenne a estimé son potentiel à plus de 100 millions d'euros. Fondé en 2007 à Nîmes, Advicenne est un laboratoire privé d'une quinzaine de salariés qui se spécialise dans la neurologie pédiatrique et la néphrologie pédiatrique (maladies rénales).

Le produit de la cession à Primex permettra à Advicenne de se focaliser sur ses développements cliniques en cours dans ces aires thérapeutiques et le développement de son activité commerciale, a précisé à l'AFP son PDG, Luc-André Granier. "La pédiatrie est un marché de niche mais le besoin est énorme. Pendant longtemps on ne prenait pas en compte les spécificités de l'enfant, les parents devaient souvent se battre avec des solutions pour adultes (...). Mais beaucoup de maladies débutent dans l'enfance, à commencer par les plus connues comme le diabète, mais aussi des maladies rares", a souligné M. Granier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Anthony Jeanjean jeune rider prometteur au FISE métropole en 2017

Les + Lus