Occitanie/Déconfinement : les compagnies de transport cassent les prix avant les fêtes pour booster les voyages

Depuis ce 15 décembre, il est à nouveau possible de circuler en dehors de la région et de partir à l’étranger. Billets soldés, conditions assouplies, les offres sont nombreuses avant Noël. Mais attention aux conditions sanitaires liées au covid.

Que ce soit en train, en avion ou en car, les compagnies de transport tentent d'attirer les voyageurs pour les fêtes
Que ce soit en train, en avion ou en car, les compagnies de transport tentent d'attirer les voyageurs pour les fêtes © Leyla Vidal/BELPRESS/MAXPPP

Les compagnies de voyage et les transporteurs nous font les yeux doux ! Que ce soit en train, en avion ou en car, il y a encore beaucoup de places à saisir, malgré la prudence qui s’impose en raison du coronavirus. La SNCF propose 4,5 millions de billets pour les fêtes. Ce week-end, près de la moitié était encore en vente.

La compagnie a assoupli ses conditions vu le contexte. Les billets longue distance (intercités, Ouigo, Inouï) sont échangeables ou remboursables sans frais jusqu'à la dernière minute, et ce jusqu’au 4 janvier. Un tiers des billets proposés sont à prix bas. Parmi les destinations les plus réservées : Paris, Bordeaux, Lyon et Toulouse.

Prix bradés sur certains vols

Du côté du transport aérien, c’est aussi la braderie sur de nombreuses destinations. Les remises les plus intéressantes concernent les vols intérieurs. Par exemple, un vol Montpellier/Strasbourg est à partir de 29 euros la semaine de Noël. Des soldes que les compagnies envisagent de poursuivre en 2021, à l’image de Volotea ou Transavia. La compagnie néerlendaise annonce d’ores et déjà des liaisons à prix serré vers Lille, Rennes, Brest aussi pour les vacances de février.

Tests covid à faire avant de partir 

Mais si vous privilégiez les billets à prix cassés au dernier moment, pensez à anticiper les procédures et les tests qui vous seront demandés. De nombreux pays exigent un test RT-PCR négatif de moins de 72h. C’est aussi le cas au plan national pour pouvoir se rendre en Corse (test PCR ou antigénique).

Voyager après 20 h ? Possible si on a un billet

Les cars low cost ne sont pas en reste. La compagnie FlixBus communique sur une forte augmentation des demandes depuis fin novembre : + 70 % en moyenne par semaine. Elle rappelle qu’on peut voyager la nuit malgré le couvre-feu : le titre de transport sert d’attestation pour les trajets après 20h. Parmi les destinations les plus consultées au départ des villes de la région : Paris, Lyon, Toulouse… et Barcelone.

Oubliez le réveillon à Barcelone !

Mais attention, entre le 23 décembre 2020 et le 6 janvier 2021, l’entrée en Espagne n’est autorisée que si vous allez voir des proches qui résident habituellement sur place. Renseignez-vous bien avant de partir, auprès du consulat à Montpellier, Toulouse ou Perpignan. 

Et pour le ski sur les pistes ibériques, mieux vaut éviter ! Comme l’explique le Ministère des Affaires Etrangères, “il est fortement déconseillé de se rendre en Espagne depuis la France pour des activités de loisirs. Des contrôles aléatoires à la frontière franco-espagnole seront mis en place côté français, afin de réduire la mobilité vers les stations de ski espagnoles. En revanche, il est permis de rendre visite à sa famille et à ses proches, depuis la France.

Il n’est donc pas possible de traverser la frontière pour aller faire du tourisme ou pour passer le réveillon sur les ramblas !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : envie d'évasion société déconfinement région occitanie transports économie transports aériens transports en commun noël nouvel an tourisme espagne international catalogne ski sport vacances sorties et loisirs