• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Opération Sentinelle : des légionnaires en renfort en Languedoc-Roussillon

illustration / © Maxppp
illustration / © Maxppp

Intervenir en cas d'agression, d'attaque terroriste et rassurer les gens, telles sont les missions des légionnaires déployés dans le sud du pays. En Languedoc-Roussillon, les départements de l'Aude, le Gard, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales seront renforcés par ces patrouilles.

Par Cathy Dogon


2 000 légionnaires ont été envoyés en renfort dans les départements touristiques du sud. Ils arriveront ce mardi.
En Languedoc-Roussillon, l'Aude (88 hommes), le Gard (90 hommes), l’Hérault (145 hommes) et les Pyrénées-Orientales (130 hommes) sont concernés. Les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse, et la Haute-Garonne font aussi partie de cet élargissement de l'opération Sentinelle.  

Ce déploiement intervient après le conseil restreint de défense et de sécurité, qu'avait organisé le 18 juillet le président de la République. Ces forces exceptionnelles sont consacrées à la "sécurisation des lieux touristiques, des plages, des grandes manifestations estivales, culturelles ou sportives", comme on peut le lire sur un communiqué du gouvernement. Cela induit "l’augmentation des effectifs des armées mais également par l’augmentation des moyens donnés aux renseignements militaires par la révision de la loi de programmation militaire."

François Hollande indiquait ce lundi qu'un effort financier serait attribué à ces militaires pour "compenser l'engagement exceptionnel".

Aude : 88 légionnaires en renfort dans les sites touristiques
Gares, aéroport, plages, grands sites touristiques, les militaires arrivent dès mardi pour assurer la sécurité. - F3 LR - Lily le Pivert et F.Guibal

88 légionnaires dans l'Aude


Dans ce département par exemple, neuf patrouilles seront constituées de 88 légionnaires venus d'Aubagne. Elles seront affectées à l'aéroport de Carcassonne, la cité médiévale, les gares de Carcassonne et de Narbonne, les centre-ville des deux communes ainsi que les principales plages de l'Aude.

C'est inédit ça répond à des besoins de sécurité de la population. Ces renforts sont bienvenue dans l'Aude là où la population croît considérablement en juillet"

a indiqué le préfet de l'Aude. Pour les militaires, la notion de renfort prend tout son sens. Le Colonel Jean-Michel Rico expliquait : "nous ne faisons pas de mission police ni de gendarmerie mais ils seront là pour intervenir en cas d'agression, d'attaque terroriste et aussi pour rassurer les gens". 

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus