Pyrénées : emporté par une avalanche un jeune randonneur est secouru grâce à son portable

Une avalanche s'est déclenchée mercredi 5 mai au Pic du Taillon, dans le massif de Gavarnie en Hautes-Pyrénées. Elle a emporté un jeune Français qui n'a dû son salut qu'à son téléphone portable. Les secours en montagne ont réussi à le localiser et l'extraire de l'amas de neige. L'homme est indemne.

L'hélicoptère "Dragon 64" de la Sécurité Civile des Pyrénées-Atlantiques a transporté les sauveteurs sur les lieux de l'avalanche.
L'hélicoptère "Dragon 64" de la Sécurité Civile des Pyrénées-Atlantiques a transporté les sauveteurs sur les lieux de l'avalanche. © Crédit MaxPPP/ Clementz Michel

Un randonneur français âgé de 30 ans a été emporté par une avalanche, mercredi 5 mai, dans le secteur du Pic du Taillon, dans le massif de Gavarnie dans les Hautes-Pyrénées.

Grâce à son téléphone portable, il a pu être secouru par les sauveteurs des pompiers et de la gendarmerie : même s'il s'est plaint de douleurs au dos et au genou, il s'en est globalement sorti indemne.

Un sauvetage "par téléphone"

Au départ c'est un randonneur espagnol - qui l'avait croisé et avait assisté à l'avalanche - qui a donné la première alerte peu avant 15 heures, au peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Pierrefite-Nestalas (Hautes-Pyrénées).

Le jeune Français a réussi à garder la tête au-dessus de la coulée : il a aussitôt contacté son amie par SMS et elle a à son tour alerté les secours.

Grâce au numéro de portable qu'elle leur a communiqué, les sauveteurs sont parvenus à joindre le jeune homme : il a ainsi été en mesure de les guider jusqu'à lui.

C'est l'hélicoptère "Dragon 64" de la Sécurité Civile des Pyrénées-Atlantiques qui a amené l'équipe d'intervention sur les lieux de l'accident.

Le pic du Taillon est un sommet qui culmine à plus de 3 100 mètres : il est situé sur la frontière franco-espagnole et fait partie de la ceinture du cirque de Gavarnie, marquant la limite entre le parc national des Pyrénées côté français et le parc national d'Ordesa et du Mont-Perdu en Espagne.

A cette époque de l'année, la neige y est encore épaisse par endroits mais les redoux successifs alternant avec des gelées ces dernières semaines ont généré un phénomène de "plaques de neige" particulièrement instables, donc susceptibles de déclencher une avalanche à la moindre imprudence.

C'est pourquoi la gendarmerie de Haute-Montagne n'a de cesse de rappeler les randonneurs à la plus grande prudence.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pyrénées nature montagne avalanche sauvetage faits divers pompiers