• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Biathlon : Martin Fourcade décroche l'argent en “mass-start” à une spatule de la médaille d'or

Sotchi (Russie) - Martin Fourcade médaille d'argent de la "mass-start" 15km - 18 février 2014. / © FTV
Sotchi (Russie) - Martin Fourcade médaille d'argent de la "mass-start" 15km - 18 février 2014. / © FTV

Martin Fourcade n'égale pas le record des trois médailles d'or obtenu par Jean-Claude Killy aux J.O de Grenoble. Comme à Vancouver, il y a quatre ans, il remporte l'argent en "mass-start" à Sotchi.

Par Jean-Marc Huguenin


Le Catalan, Martin Fourcade, avait pris rendez-vous avec l'histoire, ce mardi, sur la ligne de départ de la mass-start, l'épreuve tant attendue qui pouvait permettre au biathlète de Font-Romeu d'inscrire son nom dans l'histoire en égalant le record de Jean-Claude Killy le triple vainqueur des JO de Grenoble en 1968.

Revoir la course de Martin Fourcade depuis le dernier pas de tir et le dernier passage.

Déjà vainqueur a deux reprises sur l'épreuve de poursuite et sur 20 km, Martin Fourcade a retrouvé sur la ligne de départ ses habituels rivaux et notamment le vétéran Norvégien (40 ans) Ole Einar Bjoerndalen lui aussi en quête d'un record, celui de l'athlète le plus médaillé de l'histoire des Jeux olympiques avec 13 médailles.

Plusieurs fois reportée cette épreuve de mass-start a pu finalement débuter, avec un léger retard, dans des conditions météo exécrables. Après le premier passage au tir, Martin Fourcade ressortait à la 23 e place et accusait une pénalité pour un tir raté. Un handicap que Martin Fourcade a progressivement réduit par rapport au Norvégien, Emil Hegle Svendsen, impressionnant en début de course. 

Le deuxième passage au tir, permettait au Catalan de réaliser un sans faute et de repartir à la poursuite des hommes de tête, le Tchèque Moravec et le Norvégien Svendsen.

Martin Fourcade continuait sur sa lancée au tir en réalisant deux sans faute, au tir debout qui lui permettaient de prendre la tête de la course avec Moravec et Svendsen. Le final est époustouflant avec une attaque du Norvégien bien contrée par Fourcade, dans la dernière ligne droite le mano à mano se poursuit jusqu'au bout, les deux hommes arrivant ensemble sur la ligne d'arrivée.

Diaporama. Martin Fourcade dans la mass-start

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade

Les + Lus