Ille-sur-Têt arrache ses prunus pour prévenir une épidémie de Sharka

C'est un minuscule puceron vert qui est à l'origine d'une véritable hécatombe des prunus ornementaux à Ille-sur-Têt, dans les Pyrénées-Orientales. Cet insecte transmet le virus de la Sharka aux arbres fruitiers. Une fois atteint de la maladie parasitaire, l'arbre meurt.

illustration
illustration © F3 LR

Ille-sur-Têt est la capitale des vergers du Roussillon. Et ce n'est pas de gaieté de coeur qu'il a fallu décider l'abattage de tous les arbres malades, plus de 120. Mais le maire n'a pas hésité conscient que cela était indispensable. A son grand soulagement, la plupart de ses concitoyens l'a bien accepté.

durée de la vidéo: 01 min 46
Ille-sur-Têt (66) : les prunus sont arrachés car victimes de la sharka ©F3 LR

Cet abattage a été également accueilli comme une bouffée d'oxygène par les arboriculteurs. En retour, ils vont aussi faire preuve de solidarité avec la commune. Ils vont venir en aide à la municipalité en trouvant de nouvelles essences pour réarborer les rues et rond-points d'Ille-sur-Têt.

Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales) - plus de 120 prunus arrachés dans la commune à cause de la Sharka - 26 janvier 2016.
Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales) - plus de 120 prunus arrachés dans la commune à cause de la Sharka - 26 janvier 2016. © F3 LR

Le maire souhaite que d'autres communes suivent son exemple de solidarité avec les arboriculteurs. Il en va sans doute de l'avenir des vergers roussillonnais.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société agriculture économie