• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Jeux Paralympiques : la Catalane Cécile Hernandez prête à affronter les pistes de Pyeongchang

Cécile Hernandez aux Jeux Paralympiques de Sotchi, en 2014. / © KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Cécile Hernandez aux Jeux Paralympiques de Sotchi, en 2014. / © KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Dans la nuit de ce dimanche 11 au lundi 12 mars, Cécile Hernandez va entrer en piste à Pyeongchang. La Catalane est l’une des principales chances de médailles françaises aux Jeux paralympiques.

Par Richard Duclos

Cécile Hernandez, 43 ans, est l’une des grandes favorites pour l’épreuve de snowboard cross qui se déroulera cette nuit à Pyeongchang, en Corée du Sud. Ne pas décrocher de médaille serait une déception, et la Catalane le sait bien :

La pression je l’ai, parce que j’ai fait mes preuves, j’ai gagné pas mal de coupes du monde, des globes, donc je suis attendue je le sais. Mais la pression je me la mets aussi, parce que j’ai envie de faire mieux qu’à Sotchi.
 




En 2014 en Russie, Cécile Hernandez, originaire de Perpignan, avait décroché l’argent. Un véritable exploit, seulement trois mois après ses débuts sur un snowboard, et alors même que les médecins, quelques années plus tôt, l’avaient prévenue :

Quand j’ai été diagnostiquée, les médecins m’ont dit prenez soin de vous, le sport c’est fini. Ça m’a rendu folle !

 

 

Son portrait, par Luc Calmels et Benoit de Tugny :
 

Jeux Paralympiques : la Catalane Cécile Hernandez prête à affronter les pistes de Pyeongchang
A Pyeongchang, Cécile Hernandez est l’une des principales chances de médailles françaises aux Jeux paralympiques.  - France 3 Occitanie - Reportage : Luc Calmels et Benoit de Tugny


Clouée sur un fauteuil


Car en 2002, la Catalane s’est réveillée un matin paralysée des jambes, à cause d’une sclérose en plaques.

Clouée sur un fauteuil, Cécile Hernandez se bat, se relève, et dévale aujourd’hui les pistes avec une envie et une énergie débordantes.

Le sport c’est ma motivation, mais c’est aussi ce qui enraye un peu le développement de la maladie. Le sport c’est la vie, et ma vie est un sport.


A Pyeongchang, Cécile Hernandez, ambassadrice des Angles, est inscrite dans deux épreuves : le snowboard cross d’abord, puis le banked slalom, qu’elle disputera le 16 mars.



A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus