Covid et plan de relance : jackpot pour les Pyrénées-Orientales avec 11,3 millions d'euros d'aides

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Valantin

Les projets retenus dans le plan France Relance ont été dévoilés lundi 26 octobre. La région Occitanie va recevoir 90 millions d'euros d'aides de l'Etat pour l'investissement local. C'est le département des Pyrénées-Orientales qui recevra le plus gros chèque : 11,3 millions d'euros.

90 millions d'euros pour relancer les commandes publiques et les investissements locaux en Occitanie. Lundi 26 octobre, le préfet de la région Occitanie, Etienne Guyot, a annoncé que ce plan financera 450 projets de la région.
 

11,3 millions d'euros pour les Pyrénées-Orientales 

Ce sont les Pyrénées-Orientales qui vont toucher le plus : 11,3 millions d'euros pour 37 chantiers. Car dans le département catalan se trouve le plus gros projet que financera France Relance en Occitanie. Il s'agit de la construction d’un centre de préparation à la Haute Performance à Font-Romeu.
Le maire de Font-Romeu parle d'un "relooking" du centre actuel en attendant les Jeux Olympiques de 2024. Alain Luneau déclare : "Il en avait besoin. Cela va contribuer à la renommée de Font-Romeu. C'est quelque chose d'exceptionnel qui peut générer une hausse de la fréquentation".
Le projet coûtera 30 millions d'euros, France Relance en paiera 3 millions d'euros.

La commune audoise de Villegailhenc rénovée

9 millions d'euros pour l'Aude, dont près de 5 millions pour la transition énergétique. Il s'agit notamment des travaux de reconstruction suite aux inondations qui ont touché l'Aude en 2018.
Par exemple, France Relance financera à hauteur de 490 000 € des travaux dans la commune de Villegailhenc, durement touchée lors des inondations. Les deux chantiers seront : la réhabilitation des bâtiments publics et des réseaux adduction en eau potable. Pour le maire de Villegailhenc, cette nouvelle est un soulagement : "C'est 40% du chantier qui est financé par l'Etat. Cela va permettre de reconstruire le foyer municipal, les ateliers municipaux et la maison citoyenne".
Les fonds devraient être débloqués à la fin de l'année 2020 et les travaux pourraient commencer au plus tard en 2021.