D'anciens soldats français s'entraînent à Perpignan pour aller combattre Daech

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ambre Lefevre

Le quotidien Aujourd'hui en France a publié ce mardi un reportage sur d'anciens militaires français, qui se préparent à partir combattre Daech en Syrie et en Irak. Plusieurs d'entre eux s'entraînent entre Perpignan et Montpellier, dont un ex-soldat de 33 ans, qui a témoigné auprès du journal.


Face aux Français qui partent combattre aux côtés de Daech, d'autres veulent s'engager pour lutter contre l'Etat islamique. C'est un courant encore très minoritaire, constitué par d'anciens soldats, dont certains sont basés à Perpignan.

C'est ce que révèle ce mardi le journal Aujourd'hui en France. L'un de ses journalistes a rencontré ces jeunes hommes qui se préparent à partir en Irak. L'organisation Assyrian French Légion (AFL) recrute par Facebook des ex-militaires, les forme pendant quelques jours aux techniques de combat, entre Perpignan et Montpellier.

Max (le prénom a été changé), 33 ans, a vendu toutes ses possessions pour pouvoir s'équiper. Sa seule crainte concerne son fils de huit ans, qu'il laisse en France.

Je n'ai peur de rien, j'ai juste hâte d'être sur le front", explique Max. "Nous, on a décidé d'aller combattre le problème à la source."



Découvrez son témoignage, recueilli par nos confrères d'Aujourd'hui en France, à Perpignan.

Exclusif : ces Français qui partent combattre... par leparisien
Après s'être entraînés, ces hommes partiront pour rejoindre les peshmergas (les combattants kurdes), dans le nord de l'Irak. La démarche, qui n'est pas illégale, est purement volontaire : le voyage et l'équipement sont à leur charge, ils sont ne toucheront pas de salaire. Leurs motivations, selon le quotidien, sont à la fois patriotiques et religieuses.

L'article de nos confères est à découvrir dans l'édition papier d'Aujourd'hui en France de ce mardi. Le témoignage de Max est à retrouver ici.