Jeux olympiques : 4ème médaille d'or pour Martin Fourcade

Martin Fourcade s'impose à la photo finish en mass start ! 18 février 2018. / © Odd ANDERSEN / AFP
Martin Fourcade s'impose à la photo finish en mass start ! 18 février 2018. / © Odd ANDERSEN / AFP

L'enjeu était de taille pour le Catalan: décrocher enfin une 4ème couronne olympique et devenir l'athlète français le plus titré aux Jeux d'hiver devant Jean-Claude Killy. C'est fait. A la photo finish !

Par Olivier Le Creurer

Direct:

Le premier écrémage va se faire à la séance de tir au 3ème km. Martin Fourcade est en tête et tire le peloton des 30 skieurs. Au premier pas de tir, Fourcade fait une faute et sort avec 23 secondes de retard après un tour de pénalité. Le Catalan est ensuite victime d'un petite glissade. Après 11 minutes de course, Fourcade reprend un peu de retard. Il n'est plus qu'à 15 secondes de la tête. Tout est encore très serré. Tout reste à faire. J. T. Boe, le Norvégien, est en tête.

© FRANCK FIFE / AFP
© FRANCK FIFE / AFP


A mi parcours, bientôt le second couché. Martin Fourcade sans faute ! Les Allemands sont en tête. Martin Fourcade n'est qu'à 10 secondes. La remontée fantastique, le Catalan est 3ème. Pendant ce temps-là, une centaine de personnes assistent à la course à Font-Romeu au casino...

Les skieurs arrivent aux 1ers tirs debout: Et nouveau sans faute pour Fourcade ! Et il sort en tête ! Devant Schempp et Lesser, les Allemands.

© François-Xavier MARIT / AFP
© François-Xavier MARIT / AFP
10.5 km les trois hommes ont 23 secondes d'avance sur le 4ème. Le dernier tir approche. Les trois skieurs font une faute. Derrière, Doll fait le plein.  A la sortie du pas de tir, Fourcade est en tête juste devant Schempp. Doll est 3ème à 20s. Il reste trois kilomètres.

La photo finish !


Ils ne sont plus que deux ! Et Le Catalan est là. Il reste 1,4 km. Il mène mais l'Allemand ne lâche rien. Au sprint ! Il faut la photo finish ! Martin ne sait pas ! Il attend !Et Martin Fourcade remporte son 4ème titre d'un pied! Extraordinaire !

Quand je jette le pied, j'ai l'impression d'être derrière


"C'est un peu fou. A Sotchi, je m'incline pour trois centimètres. Je me dis que l'histoire se répète. C'est pas possible. J'attends toujours qu'on me dise que je suis 2ème. Quand je jette le pied, j'ai l'impression d'être derrière. Mais c'est magique ! Quatre médailles. J'ai grandi en regardant les jeux à la télé. Je pense à plein de monde. Je suis ému." 


Le bonheur de la maman de Martin Fourcade
Le bonheur simple d'une maman, Gisèle, à Font Romeu. Son fils, Martin Fourcade, après son 4ème titre olympique, entre dans l'histoire des JO. Interview: P. Georget et P. De Leyritz - Interview: P. Georget et P. De Leyritz




La mass start, plus connue dans le petit monde du biathlon comme "la course des rois", n'a sans doute jamais si bien porté son nom et l'affrontement entre un Fourcade touché dans son orgueil et le jeune Norvégien (24 ans) aux dents longues promet de faire des étincelles. 


Fourcade n'est jamais aussi fort que quand il est piqué au vif et dos au mur et nul doute qu'il voudra démontrer à tout le monde, et surtout à Johannes Boe, qui est le patron. Aux Jeux de vancouver (2010, et ceux de Sotchi (2014), Martin Fourcade avait obtenu la médaille d'argent en Mass-start ( départ collectif, course de 15 km). 


Sur le même sujet

Les + Lus