Cet article date de plus de 8 ans

Grève des chauffeurs scolaires et des cars des Pyrénées-Orientales

60% de grévistes sur les 180 chauffeurs qui travaillent pour les dessertes scolaires et les bus à 1 euro du Conseil général des Pyrénées-Orientales. Ils réclament 2% d'augmentation salariale dans le cadre de la négociation annuelle. La direction leur propose +1,2%.

Une nouvelle négociation entre direction et syndicats aura lieu cet après-midi à Perpignan.

La grève reconductible a débuté ce jeudi matin. Elle concerne les chauffeurs de cars qui assurent les transports scolaires et les dessertes départementales pour le compte du Conseil général des Pyrénées-Orientales.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation transports routes grève