Incendie dans les Pyrénées-Orientales : près de 1000 hectares parcourus et une météo défavorable ce lundi

Il s'agit à l'heure actuelle du plus important incendie de l'année 2023. Un sol très sec, un vent fort et tourbillonnant, un important incendie a parcouru dimanche près de 1000 hectares sur les communes de Banyuls sur Mer puis de Cerbère et a passé la frontière avec l’Espagne. Ce lundi, le feu est maîtrisé mais la météo impose une extrème prudence.

L’incendie qui a débuté dimanche à 9h30 sur le site de Peyrefite a parcouru près de 1000 hectares de végétation (l'équivalent de 2000 terrains de football) sur les communes de Banyuls sur Mer puis de Cerbère et a passé la frontière avec l’Espagne. Il est ce lundi matin maîtrisé mais pas fixé.

Plusieurs jours pour une résorption complète


La situation s'est stabilisée dans la nuit du point de vue de la protection des populations et des biens. Plus de 500 sapeurs-pompiers sont mobilisés et ils ont été encore renforcés notamment par des détachements du Tarn, de l'Ariège, de Haute-Garonne et du Var. Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur sera sur place à 8h30 ce lundi.

Il faut s’attendre à ce que la résorption complète de l’incendie nécessite plusieurs jours. La tramontane a soufflé encore fort, jusqu'à 80 km/h et elle s'est à peine s'atténuer cette nuit. "La situation sera encore fort complexe ce lundi avec des vents violents et tourbillonnants," précise Alix Roumagnac, directeur de Predict Services.

La situation sera encore fort complexe ce lundi avec des vents violents et tourbillonnants

Alix Roumagnac, Prédict Services

Un sapeur-pompier a été intoxiqué par les fumées (sans gravité). Quatre habitations ont été impactées; l’intervention des pompiers a évité la propagation de l’incendie sur 100 habitations directement exposées aux flammes.

Jusqu'à 300 personnes évacuées

Sur la commune de Cerbère, les 300 personnes qui avaient été évacuées dans l’après-midi ont pour la plupart pu regagner leur domicile ; 12 personnes ont été relogées par la commune.


Concernant l’incendie qui s’est déclenché à Argelès-sur-Mer vers 16h, 10 hectares ont été parcourus. Le feu est maîtrisé en début de soirée.


La RD914 reste fermée pour laisser circuler les engins de secours. La ligne SNCF est également interrompue.

Absence de précipitions et la sécheresse des sols

Il s'agit à l'heure actuelle du plus important incendie de l'année 2023 et il s'est déclenché dans un département particulièrement touché par l'absence de précipitions et la sécheresse des sols. Le département des Pyrénées-Orientales est l'un des plus touchés par la sécheresse.


"La reconstitution des stocks d'eau, cruciale en hiver, n'a (...) pas eu lieu et la situation des nappes continue de se détériorer", avait souligné récemment la préfecture. Dans son communiqué, elle précisait que "ce phénomène qui a démarré en juin 2022, toujours en cours, est le plus long et le plus intense depuis le démarrage des suivis de l'humidité des sols par Météo France en 1959".

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité