• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'artichaut du Roussillon a désormais son label “Indication Géographique Protégée”

Roussillon - la récolte des artichauts bat son plein - mai 2016. / © F3 LR
Roussillon - la récolte des artichauts bat son plein - mai 2016. / © F3 LR

Dans les Pyrénées-Orientales, la récolte de l'artichaut bat son plein. Cette année, la production est particulièrement bonne en qualité et en quantité. Pourtant, cette activité ne fait plus recette, la culture des artichauts est en chute libre, 30% des surfaces ont disparu en Roussillon.

Par Fabrice Dubault


L'artichaut du Roussillon se récolte en nombre cette année, notamment en Salanque.

A 1,20 euro le kilo, les exploitations comme celle de Sylvain Ferrer peuvent renflouer leur trésorerie. Sylvain récolte jusqu'à 15 tonnes l'hectare, selon la variété. L'artichaut est un bon complément, à la salade, à la pomme de terre et à l'arboriculture.

Mais malgré ces bons résultats, la culture de l'artichaut est en chute en pays catalan. 420 hectares sont cultivés actuellement contre 1.250 hectares au début des années 2000. Le métier d'agriculteur ne séduit plus.

L'artichaut du Roussillon a obtenu en octobre dernier, le label Indication Géographique Protégée. Une bonne nouvelle pour les maraîchers. Ce label pourrait relancer la culture de l'artichaut dans les Pyrénées-Orientales.

Villelongue-de-la-Salanque (66) : l'artichaut 2016 est un bon cru
Reportage F3 LR : C.Llambrich - F3 LR

 

Sur le même sujet

Céret (P.O) : Nilda Fernandez joue El Poéta en 1999

Les + Lus