L'école des Beaux-Arts de Perpignan occupée par ses étudiants

Affiches à l'entrée des Beaux-Arts de Perpignan / © France 3 LR
Affiches à l'entrée des Beaux-Arts de Perpignan / © France 3 LR

Les 70 étudiants des Beaux-Arts de Perpignan occupent l'école nuit et jour. Ils craignent la fermeture définitive de leur établissement. Selon eux, les signes avant-coureurs montrent qu'il ne rouvrira pas ses portes à la rentrée 2016. 

Par Faïza Garel

Dans deux ans, la Haute Ecole d'art de Perpignan fêtera ses 200 ans. Ou pas. Depuis plusieurs mois, la rumeur de fermeture se faisait persistante. Pour les étudiants, le dernier conseil d'administration de l'établissement, ce jeudi 21 mai, ne laisse plus aucun doute.

Ils ont donc décidé de camper littéralement, nuit et jour, à tour de rôle dans leur école pour s'opposer à sa fermeture définitve. Pour eux les signes avant-coureurs d'une telle décision se multiplient. Selon eux, personne n'assure la direction de l'établissement, les inscriptions en première année sont bloquées... Même le site internet de l'école est hors service. 

La ville de Perpignan, est le principal financeur de cet Etablissement Public de Coopération Culturel. C'est elle qui débourse la quasi totalité du budget annuel (1 million d'€). Son projet: mettre en place un Master universitaire pour les étudiants des Beaux-Arts. Une mascarade selon eux, les thèmes proposés n'ayant rien à voir avec leur cursus. 

Les élèves envisagent de multiplier les actions ces prochains jours. 

Ecole des Beaux-Arts occupée
Reportage de Dorothée Berhault et Alain Sabatier. Intervenant: Pierre Akrich, Elève de 5ème année


A lire aussi

Sur le même sujet

Le festival Arabesques dans 9h50 le matin

Les + Lus