• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les policiers vérifient la piste de la mort suspecte de Sandra Martin en Ariège

Sandra Martin - disparue en Ariège en 1999 / © F3
Sandra Martin - disparue en Ariège en 1999 / © F3

Les policiers chargés de percer l'énigme des disparues de Perpignan vérifient des renseignements selon lesquels, le légionnaire Francisco Benitez, pourrait avoir un rapport avec la fin tragique de Sandra Martin, en janvier 1999 en Ariège, a-t-on appris, jeudi, de source proche du dossier.

Par Fabrice Dubault


Parmi les innombrables vérifications auxquelles ils procèdent, les policiers examinent des informations, selon lesquelles Francisco Benitez, connaissait Sandra Martin, retrouvée morte noyée dans des circonstances incertaines en 1999. Si c'était le cas, ce serait la quatrième femme à avoir connu un sort funeste ou indéterminé parmi les connaissances de Francisco Benitez, après son épouse Marie-Josée et sa fille Allison en 2013 à Perpignan et sa maîtresse Simone de Oliveira Alves en 2004.

Sandra Martin : nouvelle victime de Francisco Benitez ?

Sandra Martin, 21 ans, mère de deux enfants de moins de trois ans, a disparu un soir de janvier 1999. Elle a quitté le domicile familial à Tarascon-sur-Ariège vers 22H00 après une dispute avec son mari en lui annonçant qu'elle allait dormir à l'hôtel. Malgré une forte mobilisation pour la retrouver, presque deux mois se sont écoulés avant qu'un pêcheur ne découvre son corps début mars dans une retenue d'eau du barrage de Mercus-Garrabet, quelques kilomètres en aval de Tarascon.

En mars 2007, la juge d'instruction a refermé le dossier en prononçant un non-lieu. Pour la justice, Sandra Martin était morte noyée. Son mari Patrice, mis en examen pour assassinat en 2000, a été mis hors de cause. Mais des zones d'ombre subsistaient.
Les proches de la jeune femme n'arrivaient pas à croire à la noyade accidentelle ou au suicide, même si, confessait son mari à l'époque selon la presse locale, elle était dépressive et voulait rentrer au Brésil.

DMCloud:109757
Mort Sandra Martin

Retour sur l'affaire avec un article de 2007 de nos confrères de ladepeche.fr.

Patrice Martin a confié une contre-enquête à des détectives. Ce sont eux qui ont alerté le SRPJ en charge des disparitions de Perpignan.
Selon leurs investigations consignées dans un rapport, Sandra Martin connaissait Francisco Benitez puisqu'elle comptait Simone de Oliveira Alves, d'origine brésilienne comme elle, parmi ses meilleures amies. En 1999, Francisco Benitez était en poste à Castelnaudary dans l'Aude, à un peu plus d'une heure de route de Tarascon-sur-Ariège.

L'affaire de la disparition de Simone de Oliveira Alves

Simone de Oliveira Alves a disparu en 2004 à Nîmes. Son dossier a sombré dans l'oubli jusqu'à cet été, quand a éclaté l'affaire des disparues de Perpignan. Un témoin a alors alerté les enquêteurs sur les circonstances étrangement semblables des affaires de 2004 et 2013.

L'affaire des disparues de Perpignan : Allison et Marie-Josée Benitez

Allison et Marie-Josée Benitez n'ont plus donné signe de vie depuis le 14 juillet et pour les enquêteurs, il ne fait guère de doute qu'elles sont mortes. Francisco Benitez, le légionnaire aux états de service remarquables mais à la vie privée trouble, est le principal suspect. Il avait été entendu en 2004 mais pas inquiété.

Francisco Benitez s'est suicidé le 5 août 2013

Quel crédit accorder à un lien entre Francisco Benitez et Sandra Martin ? "Tout est possible", dit un interlocuteur connaissant bien le dossier Sandra Martin.

Dans son souvenir, les noms de Benitez et de Oliveira Alves n'apparaissaient pas dans la procédure. L'hypothèse que Francisco Benitez aurait fait partie de la vie de Sandra Martin "ne paraît pas réaliste", estime-t-il. Mais les policiers, engagés dans une multitude de vérifications systématiques, ne peuvent pas négliger celle-ci plus que d'autres, indique-t-on de source proche de l'enquête.
Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus