La maternité de Perpignan à bout de souffle

Les personnels de la maternité de Perpignan peinent à traiter le surcroît d'activité. / © F3 Pays catalan
Les personnels de la maternité de Perpignan peinent à traiter le surcroît d'activité. / © F3 Pays catalan

Grève des personnels du centre hospitalier de Perpignan, ce jeudi pour protester contre "la situation de tension" que vit la maternité suite à la fusion de deux maternités privées. La direction de l'hôpital envisage un renfort temporaire d'effectifs pour pallier l'augmentation de 10% de l'activité.

Par Sylvie Bonnet

"On a du mal à accueillir toutes les parturientes (femmes qui accouchent) dans des conditions décentes. Il y a des problèmes de capacité d’accueil et d’adéquation des effectifs par rapport à cette forte augmentation de l’activité. Le personnel du service est en souffrance. » Le tableau décrit par Daniel Maïques, délégué CGT, sur la situation de la maternité de l'hôpital n'est pas contesté par la direction de l'établissement public. La maternité de Perpignan connaitrait une augmentation d'activité de 10% ce dernier mois. 
Le personnel gréviste tient un stand d'informations à l'entrée de l'hôpital de Perpignan. / © F3 Pays catalan
Le personnel gréviste tient un stand d'informations à l'entrée de l'hôpital de Perpignan. / © F3 Pays catalan

En cause, la fermeture de la maternité de la clinique Saint-Pierre


" La récente fermeture de la maternité de la clinique Saint-Pierre a généré une explosion de l’activité et rien n’a été anticipé" se plaint le délégué CGT. La fermeture en question est liée à la fusion de deux établissements privés (clinique Saint-Pierre et clinique de Notre-Dame). Résultat, une partie de parturientes se rabat sur l'hôpital public qui a bien du mal à absorber ce surcroît d'activité.

Ecoutez le témoignage de Karine Mauboussin, sage-femme au centre hospitalier de Perpignan, recueilli par Philippe Georget.

Grève à la maternité publique de Perpignan
Karine Mauboussin, sage-femme à l'hopital perpignanais, témoigne au micro de Philippe Georget. - F3 Pays catalan

 

2000 accouchements par an à l'hôpital de Perpignan


La direction de l'hôpital précise qu'avec 4 salles d’accouchement, la maternité du Centre Hospitalier de Perpignan est dimensionnée pour prendre en charge un maximum de 2000 accouchements par an. En cas de saturation du bloc obstétrical, des dispositions ont été prises pour transférer les parturientes vers la Maternité Notre-Dame de l’Espérance, la priorité étant donnée à la prise en charge des grossesses à risque. 

Audit prévu


A la demande de la direction du Centre Hospitalier, l’Agence Régionale de Santé (ARS) va confier au réseau régional «Périnatalité», un audit sur la situation de la Maternité de l’Hôpital. Dans l’attente des résultats de cette évaluation, la direction de l'hôpital perpignanais assure qu'un renfort temporaire d’effectifs va être assuré pour aider à faire face à cette suractivité.


Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus