Perpignan : Aliot (FN) table sur des réserves de voix chez "les abstentionnistes"

Le vice-président du Front National, Louis Aliot, arrivé en tête du premier tour des municipales à Perpignan, a estimé lundi disposer de réserves de voix chez "les abstentionnistes" pour le second tour.


Le responsable frontiste a obtenu 34,20% des suffrages, devançant le sortant UMP Jean-Marc Pujol (30,57%) et le député PS Jacques Cresta (11,92%).

"Je pense que très clairement, c'est dans les abstentionnistes" que le FN a des réserves de voix, a déclaré Louis Aliot sur France Info.


"Puis il y a un certain nombre de listes du centre et même de la gauche qui ne veulent pas voter pour les partis traditionnels et qui bousculeront, je pense, leurs habitudes habituelles", a-t-il ajouté, citant l'écologiste Jean Codognès (5,70%) et la candidate sans étiquette Clotilde Ripoull (9,65%) "qui est de centre droit mais dont l'électorat n'est pas du tout compatible avec l'électorat socialiste ou même avec l'électorat UMP-UDI".


Le compagnon de Marine Le Pen a par ailleurs estimé que "les consignes (de front républicain) ne passent plus".

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité