Perpignan : les livreurs du centre hospitalier réclament une prime COVID

À Perpignan, les chauffeurs-livreurs du centre hospitalier réclament une prime COVID pour tous les agents. Sur les 28 chauffeurs-livreurs de l'hôpital, seuls 6 ont reçu la prime COVID promise par le gouvernement.

Les livreurs du centre hospitalier de Perpignan réclament une prime COVID pour tout le monde
Les livreurs du centre hospitalier de Perpignan réclament une prime COVID pour tout le monde © Dorothée Berault/FTV 2020
À Perpignan, les chauffeurs-livreurs se sont mobilisés aujourd'hui devant l'hôpital pour réclamer la prime COVID promise par le gouvernement. Ils dénoncent une répartition inégale de la prime et estiment que tout le personnel devrait pouvoir en bénéficier. Sur les 28 chauffeurs de l'hôpital seuls 6 ont reçu le complément de la prime COVID d'un montant de 1000 Euros. 

Une distribution inégale de la prime

Lors du confinement, tout le personnel mobilisé de l'hôpital avait reçu une prime de 500 euros. Un complément de 1000 Euros avait été décidé mais selon François Sanchez, secrétaire syndicat FO au centre hospitalier de Perpignan, seul 40 % du personnel a pu en bénéficier. 
 

On ne comprend pas sur quels critères la direction distribue cette prime

François Sanchez


Les chauffeurs de l'hôpital de Perpignan livrent tout ce qui est indispensable aux services de soins et à l'administration. Ils transportent par exemple des denrées alimentaires, du matériel administratif, des pansements ou encore du linge d'hôpital.

Contacté par téléphone, la direction n'a pas souhaité s'exprimer. Un préavis de grève a été déposé aujourd'hui. Le mouvement débutera lundi pour obtenir des négociations avec la direction. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société