Perpignan : nouvelle année, nouveau Chapitre

La librairie perpignanaise ne s'appellera bientôt plus Chapitre / © F3 LR
La librairie perpignanaise ne s'appellera bientôt plus Chapitre / © F3 LR

La librairie Chapitre de Perpignan, un temps menacée de fermeture après le dépôt de bilan du réseau auquel elle appartenait, tourne la page et devient indépendante. Les clients choisiront son nouveau nom. Son histoire continue donc, grâce à son ex-directeur, qui l'a rachetée. Nous l'avons rencontré.

Par Valérie Luxey

Il ne faudra bientôt plus l'appeler Chapitre. La librairie perpignanaise, désormais indépendante, va changer de nom. Ce sont les clients qui le choisiront, parmi une liste de 3 qui leur sera proposée. Une nouvelle année en forme de nouveau départ, donc, pour le magasin et ses employés, après le dépôt de bilan du réseau national des librairies Chapitre, fin 2013.

L'ex-directeur table sur la fidélité des clients

Un temps menacée de fermeture, la boutique catalane a été sauvée par son ancien directeur : Jérôme Egéa, aux commandes depuis le 20 décembre. Dans un contexte économique compliqué pour l'édition papier, lui y croit, car la librairie de Perpignan peut compter sur une clientèle extrêmement fidèle. Notre équipe sur place, composée de Stéphane Ratinaud et Jean-François Puakavase, a rencontré le nouveau patron de Chapitre.
Perpignan, nouveau Chapitre
La librairie Chapitre de Perpignan démarre l'année en tournant la page. Elle devient indépendante. Nous avons rencontré son repreneur.

La librairie de Narbonne en pointillés jusqu'au 10 février

Pendant ce temps, à Narbonne, une autre des librairies du réseau Chapitre vient d'obtenir un sursis. Elle pourra poursuivre son activité jusqu'au 10 février 2014. Un délai qui pourrait lui offrir une chance supplémentaire de trouver un repreneur. 10 salariés travaillent dans le magasin audois. Pour eux, ce début d'année sera crucial.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus