En soutien aux leaders catalans emprisonnés, des manifestants bloquent les axes routiers au niveau du Perthus

Il y a déjà plusieurs centaines de kilomètres de bouchons des deux côtés de la frontière espagnole - 11 novembre 2019 / © FTV - C.Llambrich
Il y a déjà plusieurs centaines de kilomètres de bouchons des deux côtés de la frontière espagnole - 11 novembre 2019 / © FTV - C.Llambrich

Pour répondre à l’appel du mouvement citoyen tsunami démocratique et en soutien aux leaders espagnols emprisonnés, des manifestants bloquent l’autoroute A9 dans les deux sens de circulation au niveau du Perthus, à la frontière espagnole. La circulation est totalement coupée.

Par JM avec Dorothée Berhault

Depuis 8h30 ce lundi 11 novembre, en réponse à l'appel du mouvement citoyen tsunami démocratique, le mouvement à l'origine des grosses manifestations indépendantistes en Catalogne, plusieurs centaines de manifestants bloquent les axes routiers au niveau du Perthus à la frontière espagnole.
L’autoroute A9 et dans sa prolongation l’AP7, l’autoroute côté Espagne sont coupées dans les deux sens de circulation.
 
Les autoroutes A9 et AP7 sont fermées dans les deux sens de circulation au niveau du Perthus en raison des manifestations des indépendantistes catalans - 11 novembre 2019 / © FTV -D.Beraulht
Les autoroutes A9 et AP7 sont fermées dans les deux sens de circulation au niveau du Perthus en raison des manifestations des indépendantistes catalans - 11 novembre 2019 / © FTV -D.Beraulht


Les manifestants se sont réunis très tôt ce matin pour bloquer ces axes autoroutiers. Ils ont installé des tables, des chaises et bloquent complètement la route.
 


Plusieurs centaines d'automobilistes se retrouvent coincés sur l'autoroute, des dizaines de kilomètres de bouchons sont à constater de part et d'autres de la frontière espagnole.

 

Situation tendue en fin d'après-midi 


En fin d’après-midi, les forces de l’ordre se tenaient prêts à intervenir du côté français de l’autoroute pour évacuer les voitures qui bloquaient l'accès. Le maire de Prats-de-Mollo, Claude Ferrer, tente une médiation entre les forces de l'ordre et les manifestants : 

J’essaye d’être le médiateur, la gendarmerie et la police demandent que les camions puissent quitter l’autoroute sans risques, c’est-à-dire que les gens s’écartent pour la manœuvre, donc on est en train de voir si les chauffeurs sont prêts pour libérer l’autoroute jusqu’à la frontière.

L'A9 coupée en tre Narbonne et l'Espagne


L’autoroute A9 est fermée entre Narbonne et la frontière espagnole à partir de 21h ce lundi. Toutes les entrées sur ces axes sont interdites à la circulation. Voici l'itinéraire que conseille Vinci Autoroutes.
 
La déviation mise en place par Vinci Autoroutes - 11 novembre 2019 / © Vinci autoroutes
La déviation mise en place par Vinci Autoroutes - 11 novembre 2019 / © Vinci autoroutes

 

Protester contre la condamnation des leaders catalans 

L’opération est lancée pour trois jours et devrait donc durer jusqu'à mercredi, les manifestants ont ramené de quoi dormir et se nourrir sur place. L’objectif est de maintenir une pression pour protester contre la condamnation des neufs leaders indépendantistes condamnés le 14 octobre dernier de 9 à 13 ans de prison.

 
Les manifestants ont répondu à l'appel du mouvement citoyen Tsunami Démocratique - 11 novembre 2019 / © FTV - D.Berault
Les manifestants ont répondu à l'appel du mouvement citoyen Tsunami Démocratique - 11 novembre 2019 / © FTV - D.Berault


Ces manifestations interviennent au lendemain des élections législatives en Espagne. Le résultat de ces élections montrent bien la colère et la mobilisation des indépendantistes. 

Le Parti socialiste espagnol (PSOE) est arrivé en tête des élections législatives avec 28% des voix. Avec 120 élus, il conserve presque le même nombre de sièges au Parlement que lors du précédent scrutin, en avril dernier (123).

Avec 21% des voix, les conservateurs du Parti Populaire comptent 88 sièges. Le parti d'extrême droite Vox, entré au Parlement en avril avec 24 sièges, en devient la troisième force, avec 52 sièges (15%). 

Le bloc indépendantiste enverra un nombre record de députés à Madrid : 23. En nombre de voix, avec près de 1,6 million de votes, le bloc indépendantiste montre à quel point il reste mobilisé et que l'élection n'aura rien réglé du conflit entre l'Espagne et la Catalogne.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus