Tabassage d'Axel à Perpignan : de la prison ferme pour les 10 accusés

A Perpignan, le tribunal correctionnel a condamné les 10 prévenus à des peines de prison allant de 10 mois à 5 ans, dans l'affaire dite du tabassage de la discothèque "Le Madison". C'était dans la nuit du 4 au 5 décembre 2015. Après deux jours de procès, les peines vont au delà des réquisitions.

Perpignan - le palais de justice - 2017.
Perpignan - le palais de justice - 2017. © F3 LR
10 mois à 5 ans de prison ferme, soit la peine maximale pour violences volontaires en réunion, les 10 auteurs du lynchage d'Axel en 2015 ont été sévèrement sanctionnés par la justice.

Le jugement est tombé tard dans la soirée de mardi et les condamnations sont beaucoup plus élevées que les réquisitions du procureur.
L'homme qui a démarré la bagarre écope de 5 ans de prison, et un autre jugé très violent également.
Pour Axel, la victime, une page se tourne.

Je suis étonné des sanctions mais satisfait. Je vais pouvoir enfin tourner la page et avancer dans ma vie" soupire Axel.

Son avocate se dit pleinement satisfaite.

"Les faits étaient beaucoup trop graves dans cette affaire et le président a saisi la gravité de ces faits et appliqué les peines en conséquences" explique Me Marie Cacciapaglia, avocate de la victime.

La scène de lynchage filmée par les caméras de surveillance de la discothèque et visonnée pendant le procès, a été déterminante au point d'influencer la cour selon les avocats de la défense qui qualifient le jugement de sévère.

Certains accusés devraient faire appel du jugement.

Sur les 10 prévenus, 7 ont été aussitôt écroués à l'annonce des condamnations sous l'escorte d'une trentaine de policiers. Aucun débordement n'a été constaté.

durée de la vidéo: 01 min 35
Perpignan : de la prison ferme pour les 10 accusés dans l'affaire du tabassage d'Axel ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers violence enquêtes pays catalan sécurité police